Envoyez votre Qonfession





100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession de Femme


Confession Intime : Je suis une salope :


Je m’appelle Estelle, je mesure 1m58 pour 48 kg je suis brune menu, 85B je ne porte jamais de soutif, ma poitrine tient toute seule, depuis presque un ans je suis passée de l’épouse modèle à la salope intégrale, voilà je suis un mois en vacance avec ma famille, habituellement nous nous voyons que le week-end, alors en semaine, j’ai trois amants et mon beau frère qui s’occupe de moi, comment je vais faire en ayant que mon mari pour me baiser, bien qu’il le fasse très bien, je suis toujours en manque de sexe.

Mon mari travail encore une semaine, ce lundi je suis donc seule pour faire les courses, il fait chaud, je ne porte qu’une robe d’été légère, avec un string minuscule, j’ai des escarpins à talon que mon époux m’a offert, cela me donne une allure assez sexy, et pas mal d‘hommes se retournent sur mon passage, l’un d’entre eux m’aborde bonjour, vous êtes terriblement séduisante, je peux vous inviter à boire un verre ?il est pas trop mal, et puis j’ai envie de sexe, oui, pourquoi pas, mais j’ai mes course à faire, moi aussi, j’en ai pour une demi-heure, rendez vous à la caisse .

Il m’attend, m’aide à rentrer les course dans ma voiture et me dit » on prend ma voiture je vous ramène après, assise à cotée de lui ma robe remonte à la lisière de mon string, vous avez de très jolie jambes, et elles sont très douces, sa main me caresse, je devrais le repousser, mais j’écarte les jambes, ce qui l’encourage à passer ses doigts sous mon string , allons chez vous.

A peine arrivé dans son garage, on s’embrasse, il arrache mon string, et me fouille mon intimité trempée, je joui, comme ça dans sa voiture, nous rentrons dans sa cuisine, je baisse son pantalon et sort une bite, pas très grosse mais bien dure que je met immédiatement dans la bouche, rapidement il m’arrête, me positionne en avant sur le plan de travail et me pénètre, je sent son sexe me remplir, son va-et-vient tranquille me fait de plus en plus d’effet et quand je pense que je me fais baiser dans une cuisine par un inconnu me déclenche un orgasme , je sens un doigt s’enfoncer dans mon anus, je lui fait sentir que j’apprécie ,il me demande timidement : je peux vous sodomiser ? Vas-y.

Il ressort, essais de me prendre le cul, dérape, je lui prend son sexe et l’ajuste sur mon anus, il me pénètre doucement sans aucune douleur je suis tellement habitué à me faire sodomiser par de plus gros calibre, vas plus vite, plus fort, en me masturbant le clito, j’arrive à re-jouir quand il se vide dans mes intestins, il reste dans mon fondement, me caresse tendrement, merci de m’avoir permis de vous sodomiser, c’était la première fois pour moi, de rien on pourrais pas aller dans un endroit plus confortable, pour continuer si vous vous voulez, il me prend dans ses bras et m’emporte dans une chambre.

Son sexe n’a presque pas débandé, je le prend en bouche pour le remettre bien dur, je me met sur lui en 69, il me bouffe la chatte avec délice, je sent couler son sperme de mon anus, cela me fait me fait couler d’avantage, j’ai besoin d’être pénétrer encore, je m’assoie sur sa bite, cette position me permet de sentir profondément son sexe en moi je ne pense qu’à mon plaisir, je sens un orgasme arrivé, mais non, je ressort son sexe, et je l’introduis dans mon anus, je le sent mieux, l’idéal serait d’avoir un deuxième hommes pour me prendre en sandwich, je me caresse en même temps, ses doigts prennent le relais et j’atteint enfin un orgasme puissant, je crie ma jouissance, si les voisins sont là c’est sur qu’ils sont au courant de notre activité, je reste affalée sur lui, sa queue toujours en moi, bien dur, il n’a pas joui, je veux le goûter, je commence une fellation profonde, et la il m’envoie rapidement son sperme que j’avale avec délice je continu à le sucer jusqu'à qu’il débande.

On se douche rapidement et il me ramène à ma voiture, on s’est revue le lendemain , dés le départ de mon mari à son travail, je lui ai envoyé une photo de moi avec un gode dans l’anus avec juste « viens » et mon adresse. Il est arrivé presque aussi tôt il m’a sodomisé dans mon entrée, en guise de préliminaire, puis nous avons fait l’amour dans le lit conjugal, il m’a prise par tous les trous, c’était bien, j’étais super excitée de me faire baisée, à l’insu de mon mari. Je suis une belle salope, et j’assume.

Histoire postée par Estelle577 le 30 Mai 2011 dans Confession de Femme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

214 vote(s)



Commentaires de la confession Je suis une salope

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ma vie de salope et de pute
Après ces premières expériences initiatiques et très fortes, les hommes se sont succédés à la maison. LUI les choisissait, et je crois les rencontraient avant pour ne m'offrir que dans les meilleures conditions. IL choisissa... Lire la suite ...
+50

Qonfession 543 - 0 Commentaire(s) - histoire de NADAIME le 07/12/2011

Histoire précédente :
Sexe avec le fils d'un ami
Depuis mon mariage à 18 ans (j'en ai maintenant 35), en accord avec mon mari, nous avons décidés de pratiquer, le nudisme en famille, mais uniquement à la maison, jamais dans un club. Lorsque je dois sortir, pour mon trava... Lire la suite ...
+41

Qonfession 493 - 0 Commentaire(s) - histoire de titine le 08/03/2011

Suivez-Nous : Facebook Google + Twitter Rss

Copyright 2008-2014 © www.qonfession.com - Contact - Il y a 3 connectés
Les confessions sur Qonfession sont protégées par le Code de la Propriété Intellectuelle. Un grand nombre d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale ou partielle de leurs confessions pour lutter contre le plagiat.