Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession de Femme


Confession Intime : A 51 ans, je suis devenue infidèle :


Ma vie a changé à 51 ans à un moment où je ne m'y attendais pas et sans que je l'ai vraiment souhaité mais je ne regrette rien.
Je suis mariée depuis l’âge de 21 ans, j'ai connu mon mari en fac. Je ne suis pas allée au bout de mes études et je me suis consacrée à mon foyer mon mari et rapidement deux filles.
Une vie relativement facile à l'exception de la première année. Beaucoup de relations, je suis devenue assez BCBG.

Un jour en rentrant à la maison en voiture, je reçois un appel téléphonique, je regarde et je vois que c'était une de mes filles (elles vivent en région parisienne et nous en Vendée) je me stationne et je discute avec elle. Comme à chaque fois cela dure un peu je coupe le moteur.

Quelques minutes après, je veux repartir et là... impossible de démarrer. J'appelle mon mari mais il était en rendez-vous et ne pouvait pas se libérer rapidement.
J'étais entrain de réfléchir pour savoir si je devais appeler l'assistance, c'était un peu bête je savais que mon mari la redémarrait à chaque fois, c'était un petit problème qui devait être réglé prochainement, mais la mécanique et moi.....

A ce moment une vieille 205 grise s'est arrêtée, un jeune arabe est descendu et m'a proposé ses services, il n'a pas réussi à démarrer lui non plus. Il était très gentil mais pas très clean et parlait un français peu académique. Il était un peu vexé de ne pas réussir et cela m'a faite sourire. Comme je lui ai dit que mon mari avait un truc, il m'a proposé de me reconduire chez moi, j'ai accepté et téléphoné à mon mari pour lui dire, il s'était arrangé avec un confrère et venait à ma rencontre, il a donc décidé de rentrer à la maison.

Il était juste arrivé quand j'ai débarqué de la 205. Nous avons proposé au jeune homme un rafraîchissement, mais il n'a pas voulu prétextant qu'il n'était pas en tenue pour rentrer chez nous, cela nous a un peu surpris, mais il a ajouté que le lendemain il pourrait venir nous avons donc convenu un rendez-vous pour le lendemain à 18 heures.

Le lendemain, je m'étais habillée en tenue sport pour ne pas paraître trop bourgeoise. Il est arrivé à l'heure exacte et là, surprise!: il était allé visiblement chez le coiffeur, il était rasé et portait une chemisette blanche. Je l'ai à peine reconnu mais cela ne pouvait être que lui.

Nous avons pris l'apéritif, j'ai hésité à lui proposer de l'alcool mais lui n'a pas hésité à en prendre, il était très gentil mais pas de notre milieu, je voyais qu'il faisait des efforts pour parler correctement.
Il nous a complimentés sur notre Français et nous avons su qu'il était sans travail après une scolarité désastreuse. Il est resté dîner et est reparti assez tard après nous avoir parlé de sa vie.
Mon mari a pris ses coordonnées pour l'aider à trouver un emploi.

Quelques temps après, peut être trois mois, il est venu à la maison c'est moi qui ai ouvert, il était toujours bien mis et apportait un paquet de pâtisseries orientales confectionnées par sa mère. Mon mari l'avait fait rentrer dans une entreprise de livraison, mais il ne m'en avait pas parlé. Je l'ai fait entrer et lui ai offert un verre. Il avait l'air très content.
J'étais assise en jupe face à lui il me parlait de ses problèmes avec la langue française qui pour lui était un handicap.

Je me suis rendue compte qu'il regardait souvent la naissance de mes cuisses cela m'a amusée, je me suis relevée puis rassise en remontant un peu plus ma jupe, j'ai tout de suite vu son trouble.
Mon mari et arrivé, nous avons décidé de l'aider à trouver une solution pour son perfectionnement.
L'hiver est arrivé, j'avais su qu'il suivait des cours à la chambre de commerce.

Un jour je l'ai rencontré dans un super marché, il parlait beaucoup mieux, j'étais contente pour lui je l'ai invité à venir à la maison le lendemain et il a accepté.
Je venais juste de payer à la caisse quand je l'ai vu devant moi, il m'attendait. Il m'a dit qu'il ne pouvait pas venir le lendemain, je lui ai proposé un autre jour, mais j'ai vu un malaise, il m'a dit alors que nous n'étions pas du même milieu, je l'ai rassuré sur ce sujet, puis il m'a dit en baissant la tête qu'il y avait autre chose, qu'il était très attiré par moi, je lui ai dit que j'avais plus du double que lui et qu'il ne fallait pas penser à cela. J'ai le rythme cardiaque qui s'est emballé! Je l'ai convaincu de venir quand même.

Le lendemain il était là. Nous avons beaucoup discuté, il était très intéressant. Mon mari était à Paris. Comme je reportais un plateau dans la cuisine, il m'a suivie et m'a prise par les épaules, j'ai sursauté, le plateau a failli tomber, je l'ai posé, il avait retiré ses mains, je lui ai fait face, il avait l'air un peu bête, je lui ai dit qu'il était jeune et beau et moi plutôt vieille, il m'a dit que non pour lui j'étais très belle et désirable, je l'ai consolé en le prenant maternellement dans les bras mais je n'avais pas prévu sa réaction car il m'a embrassée dans le cou puis il a joué avec le lobe de mon oreille, c'est lui qui me serrait, j'avais le coeur qui battait à se rompre, j'ai fermé les yeux et il m'a embrassée. J'ai ouvert la bouche et nous nous sommes embrassés comme de vrais amoureux.

Il m'a caressé les seins après les avoir fait sortir de mon soutien gorge sans le dégrafer.
Je lui ai demandé de partir, ce qu'il a fait, je me suis rajustée, lui aussi mais en sortant je l'ai embrassé et lui ai dit "tu comprends c'est difficile pour moi cette situation" je ne l'avais jamais tutoyé, son visage s'est illuminé et il m'a demandé si nous pouvions quand même nous revoir, j'ai accepté.

Après cela s'est enchaîné assez vite, il était très présent et un jour j'ai cédé, j'ai découvert un amant formidable et je suis devenue complètement accro. Cela a duré jusqu'à l'hiver suivant, j'ai senti un changement et j'ai compris qu'il avait rencontré une jeune, c'est moi qui lui en ai parlé en premier, je l'ai encouragé dans cette voie il a été surpris de ma réaction, je suis devenue sa confidente.

Maintenant je suis une femme infidèle, je trompe souvent mon mari, je fais même des rencontres par le net. Mes filles me disent que j'ai changé de style. j'ai du retard à rattraper.

Vive la vie, vive l'amour et les sens, profitez en toutes, je regrette maintenant de ne pas l'avoir fait plus tôt.

Histoire postée par Ja le 08 Février 2012 dans Confession de Femme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

86 vote(s)



Commentaires de la confession A 51 ans, je suis devenue infidèle

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Mon expérience d'escort-girl
J’ai 22 ans et je ne veux pas galérer avec un salaire de misère, qui me permet t...
+72

Qonfession 559 - 0 Commentaire(s) - histoire de Anne le 02/03/2012

Histoire précédente :
Ma vie de salope et de pute
Après ces premières expériences initiatiques et très fortes, les hommes se sont ...
+50

Qonfession 543 - 0 Commentaire(s) - histoire de NADAIME le 07/12/2011

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions