Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession d'homme


Confession Intime : Après un dépannage :


Elle remonte à quelques semaines,
J'ai la réputation d'être bon bricoleur dans mon quartier et j'étais chez une voisine lui dépanner sa tondeuse ... et quelques temps après elle me demande si pouvais rendre service à une de ces amies qui était en panne de courant après un orage , c'était à quelques kms et j'y allais , , juste quelques fusibles à changer, j'allais donc au brico du coin et quand je suis revenu ma "cliente" avait changé de tenue une robe super moulante mettait ses formes féminines en super 3d... bref je remplaçais les fusibles défaillants fis les essais tout fonctionnant elle me demanda combien elle me devait je lui dis que seul le prix des fusibles , nous étions dans son salon elle se baissa pour prendre son sac a main en me tournant le dos et là j'eus une vue privilégiée sur sa petite culotte et elle mit beaucoup de temps pour sortir son porte-monnaie je ne pouvais détourner mon regard de cette friandise ... quand elle se retourna elle comprit que je venais de me rincer l'oeil... et tout de go elle me dit :
<< Je ne vous ai pas fait sauter un fusible au moins >> ceci avec un grand éclat de rire , et je lui répondit dans le même style
<< Non non , seulement une élévation de la tension...!!!>>

Elle vint s'asseoir près de moi et d'office elle me mit la main à l'entre jambes et constata illico que l'élévation était en réalité une érection, sur ce, elle alla fermer la porte décrocha le téléphone et tira les rideaux , elle revint vers moi en disant :
<< Vous avez là un fusible à mettre dans son logement >>

Et ce faisant elle retroussa sa mini robe et se caressa l'entre cuisses de façon très suggestive alors je me levais et en l'embrassant à pleine bouche je fis glisser la fermeture de sa robe qui fut vite retirée après quoi elle entreprit de me dénuder complètement quand elle vit mon sexe en érection elle se jeta dessus et l'engouffra dans sa bouche pour une fellation mémorable ... j’ai dû faire de gros efforts pour ne pas lâcher ma semence si tôt sans doute s'en rendit-elle compte qu'elle se releva et tout en roulant pelles sur pelle je lui dégrafai son soutif bleu nuit libérant ainsi une paire de seins magnifiques aux tétons dressés je les léchai tour à tour en les mordillant tandis que ma main droite se portai à son entre jambes et lui caressai la vulve à travers le fin tissus de sa petite culotte également bleu nuit.

Tout en réalisant ces préliminaires nous étions déplacés vers la table de la salle à manger et là elle s'allongea sur le dos cuisses largement ouvertes et m'offrant sa chatte épilée juste maillot... je n'eu qu'à me baisser pour admirer d'abord son intimité de femme sexuellement excitée je passai une main sur ce bijou où pointait un clitoris tout rose que je ne pus m'empêcher de titiller du bout de la langue puis de le sucer de l'aspirer très fort , elle mouillait abondamment et je me régalait de cette sécrétion intime puis tout en lui suçant le clitoris je lui introduisis deux doigts dans sa grotte intime et profonde ... elle eut assez rapidement un premier orgasme puis elle me dit :
<< Allons dans la chambre, le lit est plus confortable>> et pour me montrer le chemin elle me saisit le sexe toujours tendu et raide comme du bois et conduisit ainsi jusqu'au lit et la je la pénétrai doucement pour qu'elle sente bien la progression de mon mandrin dans son étui parfaitement lubrifié , une fois enfoncé à fond je restai la quelques instants sans bouger c'est alors qu'elle contracta ses muscles vaginaux et me serra très fort , j'avais l'impression que c'était une main qui me tenait la bite puis elle relâcha en me demandant si j'avais aimé... inutile de dire qu'elle pouvait recommencer et là elle me fit toute une série de ce genre de contractions vaginales et ce fut elle qui reparti pour un nouvel orgasme en disant :
<>
Je me retirais et elle me confia :
<< Ah il faut que je te dise je ne pratique pas la sodomie, j'espère que tu ne m'en voudras pas >>
Ça tombait bien moi non plus ;

Et là nous dûmes expérimenter toutes les positions , missionnaire, levrette , sur le côté, elle sur moi , assis debout , elle un pied sur le chevet cuisse bien relevée il arrive un moment où je sentais que je n'allais plus me contrôler alors elle se rallongea sur le lit et la chevauchant elle fit une branlette espagnole et je lâchais mon jus elle ouvrit grand la bouche pour en recueillir un maximum

Vivement le prochain orage ...

Histoire postée par Lukas le 27 Juillet 2013 dans Confession d'homme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

6 vote(s)



Commentaires de la confession Après un dépannage

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Une proposition par trop audacieuse
Cette histoire s'est déroulée il y a déjà plusieurs années, alors que j'étais en...
+13

Qonfession 873 - 0 Commentaire(s) - histoire de Korn le 27/07/2013

Histoire précédente :
Visite inopinée de son cul
Ma femme est moi adorons faire l'amour, mais même si ce site me permet de laisse...
+18

Qonfession 605 - 0 Commentaire(s) - histoire de donjuan le 15/09/2012

Suivez-Nous : Facebook Google + Twitter Rss

Copyright 2008-2018 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions - Il y a 5 connectés