Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Homosexualité Masculine


Confession Intime : Cinéma porno à Barcelone :


Lundi matin, à Barcelone.

J'ai un trou dans mon emploi du temps, je me promène dans la ville, découvrant rues ensoleillées et terrasses de bars sympa. Alors que je me promène dans un quartier plutôt chic, je vois un sexe shop qui annonce un salle de ciné porno. Ma curiosité est piqué, et après quelques hésitations, j'entre.

Au bout d'un long couloir de cabines, a gauche, l'entrée du cinéma. Je paye, et rentre. L'entrée est obscure, je n'y vois rien. J'entends les cris d'une femme qui jouit, une lumière m'indique le chemin. Je débouche dans la salle, l'entrée est tout proche de l'écran, une belle blonde est empalée sur une énorme queue. Son cul est dilaté, l'homme derrière elle, la prend à grand coups, s'enfonçant entièrement dans son cul. La proximité de l'écran, la démesure de ce cul offert, l'odeur du cinéma, les cris, tout cela m'attaque, je me sens pris d'une vague de chaleur, mon sexe grossit dans mon pantalon.

Je reste là un moment, à la regarder se faire enculer, l'homme se retire et jouit sur ses fesses. Le femme se retourne et lèche sa queue. Profitant d'une interruption, je m'engage dans l'allée centrale. J'ai du mal à voir si les sièges sont occupés. J'arrive vers le fond, et sans trop regarder, m'engage dans une rangée de sièges. Mes jambes buttent sur des genoux inconnus; vagues excuses, je passe et me retrouve au fond, contre le mur. Un autre fille a remplacé la première, et elle suce goulûment la queue d'un noir. Je me détends, mon sexe pousse contre le tissus du pantalon, et je l'ouvre, laissant surgir ma queue déjà bien érigée. Je regarde le film porno en me caressant doucement, je passe mes doigts sur mon gland, caressant , et cela me fait vibrer. Je suis de plus en plus excité, ma queue est raide comme un bâton.

Tout occupé par mon plaisir, je n'ai pas vu quelqu'un s'approcher. Il passe par dessus les genoux inconnus, et vient s’asseoir à coté de moi, un peu gêné, je rentre ma queue dans mon pantalon, et je peste intérieurement. Lui sans se gêner sors sa bite. Elle est grosse, (je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'oeil) et il commence à se branler doucement. Il ne fait pas attention à moi, rassuré, je me remet à me caresser. Nous sommes maintenant tous les deux, queues à l'air en train de nous toucher en regardant une fille se faire prendre par deux hommes.

La situation m'excite, et peu à peu, mon intérêt quitte l'écran et se porte sur mon voisin, je le regarde se branler doucement, d'un long mouvement, rejeter un peu sa tête en arrière. Je me rends compte que cela m'excite, me plaît, et me prends à imaginer sa queue dans ma main. C'est une sensation nouvelle pour moi qui décuple mon excitation. Je regarde cette main qui tient fermement cette grosse bite, qui la serre. Tout à coup, je réalise qu'il me regarde également, nos regards se croisent, et il me sourit rapidement. Il écarte ses mains, me laisse voir sa queue toute entière. Je ne sais plus quoi faire.

Il reste à me regarder, m'invitant, je pense...mais pas si sûr.. Alors comme j'hésite encore, il prend ma main et la pose sur sa queue. Au contact, je frémis, elle est si douce!. Je la prend, lui se rejette en arrière pour savourer. Je la tiens à la base, laisse ma main glisser vers le haut, puis serrant de nouveau, je tire la peau vers le bas découvrant un gland qui semble briller dans l'obscurité. Lui à l'air d'aimer cela. Il baisse son pantalon un peu plus. Je commence à devenir fou...de l'autre main je prends ses couilles et les malaxe doucement, c'est hypnotique, sa queue est si belle, si ferme, si forte, je ne pense plus qu'à cela. J'accélère mon mouvement, lui se tend un peu, secoué par un avant goût du plaisir. Je continue, j'accélère encore.

Sur l'écran une autre fille se fait remplir les fesses en hurlant. Je regarde cette queue dans ma main, cette queue sur l'écran, et je voudrais être à sa place. L'homme sort de son cul et s'enfonce maintenant dans sa bouche. C'en est trop, je ne résiste plus, je plonge aussi et prends mon voisin en bouche. Je rentre aussi loin que je peux, ma langue s'active autour de son gland. Une de ses mains se pose sur ma nuque, accompagne mes mouvements, je le sens vibrer. il veut se retirer, mais moi je veux tout. je reste, je presse ses couilles; il pousse un petit cris et ses mains se crispent dans mes cheveux, j'attends...

Tout à coup ma bouche s'emplit, il jouit, j'avale, je suce j'aspire, je veux tout de cette queue, je suis tendu à mourir, je suce et bois pendant que lui gémit doucement. Je sens dans ma bouche sa belle queue qui s'amollit un peu, je continue à le sucer. Il reste à gémir ainsi dans ma bouche un moment, puis il se retire. il me regarde et caresse ma joue. Il se lève et part. Je reste là, bandant comme jamais, la bouche et les joues pleine du goût de sa semence.

Je me retourne, deux hommes sont là, à me regarder, queues dressées, à se branler doucement. Je ne les avais pas vu, j'avais tout oublier. Je me sens honteux, mais mon excitation demeure. l'un d'eux s'approche, et je ne peux faire autre chose qu'ouvrir mes lèvres pour qu'il me pénètre. Il m'a pris la bouche longtemps, lentement, regardant le film porno en même temps, j'aimais sa queue aussi. son voisin s'est assis à cote de moi et s'est approché. Au moment où il a posé ses lèvres sur mon gland, j'ai crus que j'allais jouir sur le champ, je me suis retenu pour avoir encore plus de plaisir. Mon homme a accéléré son mouvement dans ma bouche, il m'a tenu la tête, j'étais ouvert, j'ai reçu sa jouissance, j'ai bu, j'ai tété son membre, lécher ses couilles, tout...enfin, lui parti, je me suis jeter en arrière et me suis abandonné dans la bouche de celui qui me suçait. J'ai jouis comme jamais....

Un matin merveilleux


Histoire postée par hotcalvin le 08 Avril 2010 dans Homosexualité Masculine.

Vous avez aimé cette confession intime ?

37 vote(s)



Commentaires de la confession Cinéma porno à Barcelone

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Première expérience homosexuelle
Voilà, c'est arrivé en 1989, je venais de prendre un cdd à l'armée en tant qu'in...
+12

Qonfession 492 - 0 Commentaire(s) - histoire de demimolle le 08/03/2011

Histoire précédente :
Nuit à Barcelone
Je m'ennuie, je suis seul, et ne sachant quoi faire j'ouvre mon ordinateur. Je s...
+29

Qonfession 285 - 0 Commentaire(s) - histoire de calvin le 30/09/2009

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions