Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Libertinage


Confession Intime : Comment j'ai trompé ma femme :


Un séjour en thalasso cela fait du bien.
Cela faisait plusieurs jours que nous nous trouvions en centre de thalasso, nous étions bien détendus. Nous faisions l'amour plusieurs fois par jour avec ma femme comme deux jeunes ados.

Mais les programmes, tant nous n'étions pas toujours ensembles pour les soins.
Entre chaque soin nous avions accès à une piscine jacuzzi.
J'avais remarqué au restaurant un couple d'une trentaine d'année, très amoureux.
Elle était brune cheveux longs, quelques rondeurs agréable à regarder.
Ma femme me l'avait fait remarquer, en sous-entendant qu'elle devait être mon type de femme. Je ne fis pas attention à cette allusion.
Puis comme un hasard facétieux, je me retrouvais au fil des jours aux mêmes heures pour les soins avec cette jeune femme.

Moi avec mes 46 ans et mes rondeurs, que pouvais-je attendre. Mais la lecture nous rapprochâmes et nous entreprîmes des discussions sur la littérature. Au repas le soir nous ne faisions rien qui aurait pu penser à une complicité.
Un après midi alors que je me trouvais sur le bord de la piscine ma femme faisant des longueurs dans le bassin, elle prit un transat pas trop loin de moi. Je ne fis pas attention.

Le lendemain nous étions dans la salle d'attente d'un soin, elle me dit j'ai vu hier que vous lisiez une anthologie de la poésie érotique, j'aime ce genre de lecture. Surpris dans un premier temps nous nous mimes à parler de la littérature érotique et puis pornographique, nous étions excités et elle le voyait.

L'après midi arrivant je me dirigeais vers la salle de sport, puis vers le sauna. je la vis et elle me souri, je lui demandé mais où votre mari passe ses après midi, elle me dit dépité au golf.
Mon épouse se reposait nous avions eu une sieste agitée.
Elle était très belle ses hanches accueillante des seins lourds et fiers
Elle prit soin discrètement de passer très prêt de moi dans les bassins et pris des poses lascives dans le sauna.

Je poursuivi mon activité de l'après midi et je décidais de reprendre l'ascenseur pour remonter à ma chambre. Alors que la porte allait se refermer elle s'y précipité et avec un petit sourire l'embrassa sur la bouche.
Électrisé je l'ai plaqué contre la paroi et je glissai ma main dans son maillot elle gémit, elle était humide. Je me retirai soudainement à temps avant d'arriver à l'étage. Elle ne dit rien, j'étais un peu désorienté moi avec mes cheveux bancs mon ventre ma quarantaine, avec une si jolie jeune femme. Elle sorti de l’ascenseur puis se retourna et me dit vient dans ma chambre me faire l'amour.

J'étais à peine entré qu'elle ouvrit mon peignoir ôta mon maillot et s'en prit avidement à mon sexe. Elle me mit au supplice avec sa langue qui avait une délicate perle. Je sentais ce bijou parcourir ma hampe s'attarder sur mon gland. N'en pouvant plus je repris le contrôle la bascula sur le dos sur le lit et lui ôta son shorty, je découvris alors son sexe rasé rehaussé deux bijoux à ses lèvres. Je me mis à la lécher, suçoter, alternant avec ses seins qui eux aussi portaient de jolis bijoux puis entre deux gémissement elle me demanda crument de la baiser son mari ne l'honorant plus . Elle venait d'apprendre que son mari la trompait non avec une personne du sexe faible mais avec un homme mature le patron de son mari.
Elle m'attira en elle et je senti son plaisir et ses auxiliaires qui excité mon sexe.
Elle se retira d un coup et me présenta sa croupe, alors que j'allais à nouveau visiter sa caverne, elle me dit que je devais plutôt m'occuper de l'entrée des artistes.

Lorsque je pénétrai son boyau culier en forçant son œillet rosé, elle émit un cri qu'elle étouffa dans l'oreiller. Je ne mis comme un fou à l'entreprendre pour gicler en elle dans un râle.
Je me dirigeai alors vers la salle de bain pour me rafraichir et en ressortant elle entreprit de me redonner de l ardeur
Nous avons passé deux heures à faire l amour à baiser sans tabou.
Je savais que ma femme avait une séance complète avec l'esthéticienne donc je ne me faisais pas de souci sur le timing.

En sortant de la chambre, elle se refaisait une beauté son mari allait revenir. J'étais un peu dans les vapes en me dirigeant vers l'ascenseur, une fois dedans je compris avec une certaine peur que j'étais non seulement à mon étage mais que la chambre de mon amante se trouvait à deux chambres de la mienne.
de retour à ma chambre ma femme arriva, elle était resplendissante et elle me dis fais moi l'amour avant d'aller au restaurant.
Je ne pu que m'exécuter et être digne de son plaisir mais j'avais des images qui apparaissaient.
Le soir au restaurant j’eus droit à un petit sourire.
Il restait encore trois jours à passer à l l'hôtel et nous en profitâmes soit le matin soit l'après midi parfois les deux. Tout en répondant aux désirs de ma femme qui je précise est tout aussi chaude et coquine.
Par contre ma femme regrette qu'une semaine de thalasso m’ait autant fatigué.........

Histoire postée par Vincent le 02 Mars 2012 dans Libertinage.

Vous avez aimé cette confession intime ?

16 vote(s)



Commentaires de la confession Comment j'ai trompé ma femme

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Soirée en club libertin
Fréquentant depuis peu les clubs, et ayant envie de découvrir un échange entre c...
+2

Qonfession 1330 - 0 Commentaire(s) - histoire de dridobio le 03/05/2015

Histoire précédente :
J'ai trompé mon mari avec un petit jeune
Il y a maintenant un an que je vais sur un site de rencontre. Au début pas cu...
+19

Qonfession 460 - 1 Commentaire(s) - histoire de julina le 02/11/2010

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions