Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession d'homme


Confession Intime : En camion pour l'Espagne :


Cette histoire date du mois d’août dernier, depuis longtemps nous étions beaucoup à attendre ce mois pour partir au Portugal pour assister à l'un des plus gros Off d'un festival, le off c'est l'anti-festival, pour tout ceux qui ne veulent pas payer et faire une grosse fête tekno, pour cela plein de sound system installe leurs matériels bénévolement et organise une sorte de Teknival souvent pas très légale mais toléré ou imposé.

Nous partions donc pour le Portugal où nous sommes pas allés car les forces de police ont été particulièrement ferme pour empêcher la fête illégale.

Moi et ma copine nous étions très amoureux à cette période là et voulions y allez ensemble mais pas de véhicule, nous somme partis dans le camion d'un ami pour faire le convoi, nous avions prévu que j’amène mon camion mais je n'ai pas pu l'acheter et vu que nous avion un seul camion et une voiture nous nous sommes retrouvés dans le camion à 6 personnes, 2 chiens, 25 packs de bières, un frigo, une génératrice du matériel de sono, donc nous étions très compactés, 3 devant, moi et ma copine sur un lit très petit et un autre calé un peu plus bas du lit, tout à l’arrière du camion.

Le voyage fut long nous somme parti en fin de matinée et avons fait une pause au levée du jour parce que le conducteur était à 2 doigt de s'endormir au volant.

Pendant le voyage moi et ma chérie et tendre amante étions emboîtés comme des cuillères rien de très désagréable à part une planche qui me rentrait dans le dos, le troisième collègue qui était à l'arrière s'est endormi et nous nous faisions des câlins, nous étions très amoureux et jamais lassé d'être dans les bras de l'autre de se faire des câlins, de se dire des mots doux c'était vraiment merveilleux et elle était très belle, fine et si sexy.

Elle me faisait perdre la tête, nos câlins continuait et de rien de mieux pour passer le temps long et au fil des minutes, ils se sont intensifiés, et elle a mit la main sur mon sexe à travers les habits qui était déjà au garde à vous, et cela ma fait bander de plus belle, elle a glissé sa main dans mon caleçon et a exercé des douces caresses, j'ai donc moi aussi voulu lui donner ce plaisir et j'ai quitté d'une main son petit sein tendre pour la faufiler dans sa culotte, je commencais à jouer avec son clitoris, à lui mettre un doigt dans la chatte, elle aimait ça et ses caressed sur mon sexe devenaient de plus en plus forte, je me suis concentré sur son clitoris et j'ai commencé à le stimuler fortement en faisant des petites pressions avec des va-et-vient très rapides, elle était aux anges, et contenait son plaisir pour ne pas être remarquée par les 3 éveillés qui fixaient la route, leurs têtes était à la même hauteur que le lit, à peine un mètre de nous deux, ses petit cris de jouissance étouffés et sa main vive sur mon phallus, me donnait du plaisir mais rien comparé au moment où elle a complètement sorti mon sexe du pantalon et a descendu d'un étage pour entamer un fellation. L'excitation en moi montait et je la regardai faire, et je regardai très souvent les 3 autres et le rétroviseur, je me disais qu’un petit regard dans le rétro et nous serions grillés, et le troisième qui avait la tête juste en dessous de mes genoux était à quelques centimètres et connaissant son caractère, j’avais pas du tout envie qu'il se réveille et nous voit sinon le scandale aurait était de grandeur.

Le stress et l'excitation montait très fort en même temps et me mettait en trans, elle était douée pour la fellation et à chaque j'adorai ça, elle faisait des va-et-vient très rapide et sa tête a bougé beaucoup, très visible pour les autres, je fini par éjaculer dans sa bouche avec une jouissance magnifique, elle fit durer un peu cette jouissance en me branlant et revint se blottir contre moi, peu de temps après je repris parole avec les 3 devant et le propriétaire du camion me dit, on vous mettra un rideaux pour le retour vous serez plus tranquille tous les 2, avec un grand sourire, sourire partager par moi...

Ce voyage commençait bien!

Histoire postée par mael le 11 Février 2011 dans Confession d'homme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

7 vote(s)



Commentaires de la confession En camion pour l'Espagne

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ma violoniste
Je suis un homme de 47 ans, violoniste dans un orchestre parisien. Parfois, les ...
+20

Qonfession 517 - 0 Commentaire(s) - histoire de violoniste de paris le 26/06/2011

Histoire précédente :
Tombé sous la séduction de ma collègue
Bonjour voilà je suis un homme de 34 ans, 28 au moment des faits. Je bossais d...
+4

Qonfession 487 - 0 Commentaire(s) - histoire de ludo425 le 19/01/2011

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions