Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Exhibition


Confession Intime : Exhib en voiture :


Ce Jeudi soir, la météo est vraiment clémente.
Sur le retour de notre dîner en ville, j'ai envie de ma femme.
Vraiment très envie.
Elle m'attire et m'excite sans s'en rendre compte (du moins, le crois-je) avec se décolleté plongeant et cette tenue moulante.
Elle me parle.
Je l'entend, mais ne l'écoute pas.
Je n'ai qu'une envie...elle.

Alors dans ma tête, la solution à ce problème est simple.
Nous sommes encore loin de la maison. Qu'à cela ne tienne.
A mi-chemin, je change donc d'itinéraire pour m'engouffrer dans une rue moins passante, puis dans une impasse calme, à l'écart.
Elle a, bien entendu, tout de suite compris l'objectif de ce détour impromptu.
En coquine toujours partante pour ce genre de fantaisie, elle fait sauter son haut, en deux temps, trois mouvements.
A peine ai-je le temps d'éteindre le moteur et de reculer mon siège qu'elle me saute dessus, me baisse mon jean et me suce.
Je suis au taquet.

Au taquet, mais en grande difficulté pour lui retirer son pantalon, trop moulant et qui lui colle à la peau...heureusement, j'y arrive malgré tout, grâce à son aide mais surtout en me "démettant" l'épaule droite.
Je suis maintenant bien à l'aise sur mon siège, ma queue traitée comme il se doit et mes doigts caressant les fesses, le petit trou, le clito de ma petite cochonne de femme...que de choix.

C'est à peu près à ce moment là que deux types s'approchent de la voiture par le côté passager.
Après un léger sursaut de surprise et un très rapide temps de réflexion (est-ce qu'on arrête tout ou est-ce qu'on continue?), je préviens ma femme, qui se retourne et voit les deux gars, maintenant penchés sur la fenêtre pour se rincer l'oeil.

Elle se retourne à nouveau vers moi, afin de m'interroger du regard et connaître la suite du programme.
Comme dans notre sexualité nous sommes généralement dans un rapport de "domination/soumission", selon les situations rencontrées, c'est l'un ou l'autre qui endosse le rôle du dominant et sur ce coup là, c'est MOI et elle l'a bien compris.
Comprenant que l'on continue, elle se remet à me sucer de plus belle.
Je me penche vers elle et tend mes bras pour lui prendre les fesses à pleines mains et ainsi offrir un spectacle réjouissant pour nos spectateurs.

Je ne les vois qu'au travers de la fenêtre, mais j'imagine aisément qu'ils ont sorti leur queue et son en train de se branler devant le cul écarté de ma femme.
Cette situation nous excite extrêmement, tellement qu'elle m'inonde la main de plaisir.
Alors je la retourne et tente, tant bien que mal, de la prendre en levrette.
Sur les sièges avant, c'est compliqué. Nous passons donc acrobatiquement à l'arrière de la voiture.
Ici, c'est plus facile. Elle se met à quatre pattes sur la banquette.
Je présente mon gland à l'entrée de sa petite chatte, chaude comme la braise et ouverte comme une porte de garage. Je rentre comme dans du beurre.
Mes va-et-vient la font gémir de plaisir.

Tout en continuant à la matraquer, je lui colle la tête contre la vitre, pour que nos "amis" puissent mieux contempler sa frimousse de cochonne en pleine exercice.
Ils sont complètement surexcités.
Maintenant, j'en suis sur et certain, ils se branlent réellement devant nous.
L'un deux n'hésite d'ailleurs pas à coller sa bite sur la vitre, à l'endroit même ou le visage de ma femme est posé.
Celle-ci simule une fellation et lèche la vitre.

Elle qui aime avoir plusieurs queues à disposition et moi qui aime la voir jouer avec, l'occasion est trop belle pour passer à côté.
Je baisse donc la vitre arrière droite.

Et une fois "chaussés" du plastique indispensable aux plaisirs du pluralisme, nos deux amateurs de voyeurisme peuvent maintenant profiter de la bouche experte de ma salope de femme.
Elle les suce comme une reine, cela, avec mon appuie, car tout en lui éclatant sa fente devenue béante, je lui tient les cheveux pour la guider, lui indiquer quelle bite sucer et sur quel rythme.
Elle alterne gorge profonde, aspiration du gland, un coup à gauche, un coup à droite, pendant que moi, je met des coups au milieu.
Tout le monde pousse des cris.

Ses amants du soir traitent ma femme, entre autre, de salope, de putain, de suceuse... j'aime çà, parce que je sais que çà l'excite fortement.
Mon désir est à son comble et elle le sent. Elle met alors tout en oeuvre pour faire jouir ses deux assaillants au plus vite.

Ceux-ci ne parviennent à résister que quelques secondes et inondent leur préservatif.
Elle se retourne alors vers moi et gobe goulûment mon sexe.

Sous ses coups de langue divins, mon plaisir éclate rapidement dans sa bouche. Elle avale tout et, comme elle aime à le faire si souvent lorsqu'elle le fait, me roule une pelle du tonnerre.
Il est maintenant plus de minuit, nos spectateurs quittés, nous pouvons rentrer à la maison...pour le deuxième acte.

Histoire postée par jioha le 02 Novembre 2010 dans Exhibition.

Vous avez aimé cette confession intime ?

27 vote(s)



Commentaires de la confession Exhib en voiture

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ma femme s'exhibe en voiture
Fin mai, nous avons passé un très agréable WE aux Pays-Bas. Pour le chemin du re...
+41

Qonfession 519 - 0 Commentaire(s) - histoire de kartoche1 le 26/06/2011

Histoire précédente :
Je montre ma chatte
Je suis grande , brune, assez mince, mais surtout j'ai un sexe entièrement épil...
+75

Qonfession 424 - 1 Commentaire(s) - histoire de ISA31 le 25/07/2010

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions