Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Cunnilingus


Confession Intime : Hymne à la femme :


J'ai 43 ans, je suis marié, j'ai deux grands garçons et j'ai une profession qui m'oblige à me déplacer loin de chez moi fréquemment et pour des périodes plus ou moins longues. A ce stade je tiens à préciser que j'aime beaucoup ma femme mais que je suis depuis toujours attiré par la gente féminine.

Tout cela pour vous dire que j'aime énormément les femmes, toutes les femmes et que j'adore par dessus tout le cunnilingus. C'est une caresse qui n'est jamais la même, après au moins 20 ans de pratique et d’envie, je peux vous dire que deux cunnis ne sont jamais pareilles. Tout est même différent, tout d'abord le sexe de la femme lui même est plus varié que celui de l'homme. Déjà deux paires de lèvres plus ou moins grosses, plus ou moins dessinées, de couleur différentes puis une toison la aussi tout peut exister, d'inexistante à infranchissable. Pour ma part j'aime qu'elle soit entretenue ( ticket de métro, jolie petit triangle, ce que vous voulez à condition que les lèvres soient elles totalement lisses ) mais pas inexistante car cela me fait penser à une fille et je n'aime que les femmes lol.

Et enfin l'entrée du vagin qui lui aussi peut-être totalement différent d'une femme à l'autre, voilà pour ce qui est du visible, du palpable. Après vous avez, en premier, je dirais l'odeur suave, velouté chargé de phéromones qui agacent le mâle puis la texture, des lèvres, du clitoris jamais pareille d'une femme à l'autre et enfin le goût, la cyprine, ce nectar plus ou moins abondant, parfois sucré souvent salé mais toujours délicieux, je n'ai jamais rencontré un goût déplaisant. Comme toutes caresses intimes seules l'hygiène au départ est importante après il n'y a plus rien de sale dans l'acte sexuel. Voilà mes dames, je ne pense pas être le seul à vous le dire c'est toujours un bonheur de pratiquer un cunnilingus et pour ma part, je n'engage que moi, il n'y a pas d'acte réussi sans cunnilingus.

J'ai connu et rencontré des femmes qui refusaient cette caresse, sans comprendre les motifs de leurs refus, j'accélérai alors les débats pour en finir au plus vite, je dirai même qu'avec ces femmes là, je n'étais plus à l'écoute de leurs plaisirs et vous pensez bien qu'il n'y a jamais eût de deuxième fois avec elles. Mais vous êtes toutes différentes, pour notre plus grands plaisirs, il y a celles qui s'assument sexuellement et sont demandeuses de cunni, celles qui n'osent pas et les coincées, mais vous êtes toutes belles quand vous jouissaient dans nos bouches, quand votre cyprine plus ou moins abondante nous abreuvent, quand votre corps est assailli de spasmes et votre visage déformé par l'orgasme vous êtes vraiment les plus belles du monde pour nous à cet instant et nous sommes nous les plus heureux du monde à cet instant car nous aimons le cunni, nous adorons vous voir mais aussi vous entendre ( Mesdames criaient votre plaisir ne le gardaient pas pour vous, faîtes partager ce moment à votre partenaire il n'en sera que plus reconnaissant ) jouir dans nos bouches et sous le pouvoir de nos langues.

Histoire postée par zeb 1312 le 27 Décembre 2010 dans Cunnilingus.

Vous avez aimé cette confession intime ?

12 vote(s)



Commentaires de la confession Hymne à la femme

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Pas de confession érotique suivante

Histoire précédente :
Les cunni me rendent folle
Je m'appelle Nianiouchka, c'est un prénom Russe, le surnom est Niania. Je suis s...
+13

Qonfession 449 - 1 Commentaire(s) - histoire de Nianiouchka le 02/11/2010

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions