Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession de Femme


Confession Intime : La mariage de mon meilleur ami :


Je m’appelle Estelle, je mesure 1m58 pour 48 kg, je suis brune et menue, j’ai 35 ans, la chatte intégralement épilée. Je vais vous raconter le mariage de mon meilleur ami.

Mon correspondant Italien que je connais depuis le lycée se marie, il m’a invité à son mariage, cela fait plus de 4 ans que je l’ai vu. Mon mari ne peut m’accompagner, c’est donc accompagnée de mon fils aîné que je me rend par avion à son mariage, il est venu nous chercher à l’aéroport, nous nous tombons dans les bras, je suis heureuse de le revoir, il nous installe chez lui, il est seul sa femme redort chez ses parents, tradition oblige, après un bon repas, mon fils va se coucher et nous restons tous les deux à parler, il n’arrête pas de me complimenter sur mon physique sexy, je bois ses paroles, puis tout d’un coup, il se rapproche de moi et m’embrasse, je lui rend son baiser, ses mains me caresse les jambes, puis remonte sur mon string, ses doigts pénètrent mon sexe trempé, sa bouche rejoint ses doigt, sa langue me fait un bien fou, je joui d’un coup violemment, il boit mon jus.

Je reprend mes esprits, je le déshabille, et prend dans ma bouche sa bite bien dure je le suce longuement, quand je commence à sentir qu’il va se lâcher, il me positionne en levrette et me pénètre doucement, c’est trop bon , il me prend comme ça pas longtemps mais j’ai un orgasme quand j’ai senti son sperme dans mon vagin, nous restons emboîtés l’un dans l’autre , je suis bien, il se retire, j’ai encore envie, je nettoie sa bite avec ma bouche, il rebande aussitôt, je l’attire en moi je veux qu’il me baise encore, cette fois-ci il est plus endurant, il me fait jouir plusieurs fois.

Il me remet en levrette, il positionne sa bite sur mon anus, et attend mon autorisation, oh oui encules-moi, mon œillet s’ouvre sans douleur, j’adore la sodomie, défonce moi, je jouie de plus belle, il se vide en moi, je le suce encore pour le nettoyer et le faire jouir encore, mais il n’a plus de force, nous allons nous coucher chacun dans notre chambre.

Au petit matin je me suis glissée dans son lit, je lui ait fait une fellation intégrale, son sperme était délicieux, il a rendurci très vite, je me suis empalée sur lui, j’ai joui plusieurs fois devant, puis j’ai enfoncé sa bite dans mon anus , il a balancé le reste de son sperme dedans.

J’ai regagné ma chambre ou j’ai dormi tard. Le lendemain il s’est marié, le soir, j’ai entendu faire l’amour à sa femme, je me suis masturbé pour m’apaiser. Nous avons fait l’amour juste une fois avant que je rentre rejoindre mon mari, il m’a sodomisé dans la salle de bain pendant que sa femme cuisinait.

Je l’ai rejoins quelque mois plus tard en Belgique où il assistait à une conférence, nous avons passé 2 jours à baiser, il m’a beaucoup sodomisé, sa femme lui refuse, et j’ai bu son sperme très souvent, sa femme trouve cela dégoûtant.

Mon mari ne sait rien, il ne pourrait imaginer cela, je pense que je vais bientôt repartir en voyage pour revoir mon meilleur ami, en tout bien tout honneur, du moins ce que crois mon époux, mais je veux sentir son sperme dans tous mes trous.

Histoire postée par Estelle577 le 22 Avril 2010 dans Confession de Femme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

86 vote(s)



Commentaires de la confession La mariage de mon meilleur ami

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Sexe avec le copain de ma fille
Je m'appelle Annie, j'ai 45 ans, brune, bien conservée. Un jour, j'ai faite la p...
-45

Qonfession 397 - 1 Commentaire(s) - histoire de annie le 19/05/2010

Histoire précédente :
Voisin Voisine
Je venais juste d'emménager dans un nouvel appartement après avoir rompu une rel...
-6

Qonfession 383 - 0 Commentaire(s) - histoire de Lovanne le 08/04/2010

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions