Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Première fois


Confession Intime : La première fois :


Le plaisir du sexe avec quelqu’un pour la première fois est une chose, mais quand il est joint avec l’amour, la première fois est généralement spectaculaire.

Il est finalement arrivé au cours d’un week-end de quatre jours que nous avons finalement été en mesure de sortir de, travail, famille, amis et sommes arrivés à notre chambre dans la station balnéaire d’une petite taille hors du pays. Ma passion était si grande pour lui que je me demandais toujours si je pourrais avoir un orgasme avant même me déshabilla complètement en face de lui. Il était sans aucun doute l’homme le plus passionné que je n’aie jamais connu. Bien que je ne fusse pas vierge, je n’avais jamais été avec un homme pendant des années. François et moi montés à l’étage de la maison de plage tout en nous embrassant. Nous avions été ensemble pendant un peu plus de trois mois et n’a jamais eu la chance de faire, l’amour et cela commençait à se refaire ressentir. Nous avons eu, je suppose que vous pouvez appeler comme des caresses. Il a effectivement eu ses doigts dans ma chatte, et plus d’une fois m’avait léchée dans un orgasme fantastique. Et, alors que je n’avais jamais vu sa bite dans la lumière, je pouvais le sentir dans ses pantalons. Il était grand, pas énorme, mais assez grand pour me satisfaire, j’en étais sûre. Je sais qu’il avait atteint son apogée le tournage de son chargement dans son pantalon à deux reprises comme main lui caressait.

Mais nous n’avons jamais eu la chance de vraiment faire l’amour. Ce week-end allait être une aventure, et quelque chose que tous les deux avait attendu depuis notre première rencontre à l’aéroport après de nombreuses années de ne pas voir vu l’un et l’autre. Cela faisait si longtemps et il m’avait beaucoup manqué. Je l’ai connu au lycée et nous avions sorti ensemble environ 3 fois. Puis il s’est ensuite rendu dans la marine et nous avons perdu la trace de l’un et l’autre. Nous nous sommes rencontrés par hasard à environ 8 ans plus tard à l’aéroport et, on aurait dit que c’est le destin qui nous a réunis. Il volait sur le même vol que moi de retour chez lui un vendredi soir! Nous nous sommes assis dans à côté de l’un et l’autre et discuter tout le long du voyage sur ce que nous avions fait de notre vie depuis le lycée. Nous avons tous deux admis que nous étions désolés, de ne jamais avoir renoué à nouveau ce qui s’est passé entre nous après l’école et quand il m’a invitée à dîner ce samedi, j’ai accepté avec plaisir. Je me souviens qu’il était quelqu’un de gentil à l’école et que j’espérais qu’il était toujours aussi beau. Il travaillait pour la marine et moi j’étais vendeuse pour une compagnie pharmaceutique.

Nous savions que le temps que nous avons à passer ensemble serait limité, mais j’ai pensé que je ferais une tentative très forte de le rencontrer chaque fois que nous avons pu trouver le temps. Durant les 3 mois, nous sortons comme des vieux amis de lycée. Nous nous sommes vus pendant les week-ends après notre rencontre durant le premier mois. Il y avait quelque chose de spécial à-propos de François et de notre relation de plus en plus. Maintenant, nous allions enfin avoir le week-end de 4 jours, seul à faire ce que nous avait envie de faire. J’étais sûr que quand il m’a demandé de m’en aller avec lui à St. Malo que nous allions enfin avoir la chance de faire l’amour tous les deux. Je voulais cet homme comme aucun autre homme que je n’aie jamais connu. Je veux dire que je mourais d’excitation rien qu’en le voyant et je pouvais sentir l’humidité dans ma culotte instantanément qui me donnait des frissons

Mon corps me faisait mal avec les douleurs de désir pour lui et je me masturbais à l’orgasme, nuit après nuit en pensant à lui tandis que j’ai voyagé. Il m’avait dit que je lui faisais se sentir de la même façon, quand il était loin de moi. La masturbation a été notre seul moyen de se satisfaire jusqu’à ce week-end. Maintenant, nous savions tous deux pour quoi n’allions à la station, que nous allions faire l’amour, long et dur et à plusieurs reprises. Ma chatte tintait déjà tandis que nous avons volé sur le vol non-stop! En fait, nous avons beaucoup pensé au sexe pendant le vol, on n’arrêtait pas de se toucher et de se caresser comme des adolescents. Merci pour les sièges de première classe et les couvertures, ainsi personne ne pouvait nous voir et les gens ne faisaient pas attention à nous.
Nous sommes arrivés sur place et a loué une voiture. Au moment où nous avons arrivions à la station, il était l’heure du dîner. Nous avons décidé de dîner dans notre chambre! Surprise! Surprise! Les bagages sont arrivés et François a donné un pourboire à l’homme. Comme l’homme fermait la porte derrière lui, François me tenait dans ses bras et m’a embrassée avec passion sans retenue, car on était rien que tous les deux. Il a commencé à me déshabiller lentement. Premièrement, il déboutonna les boutons, un par un sur le devant de ma chemise de soie bleue. Quand il les eut tous ouverts, il glissa la blouse de mes épaules et le laisser tomber au sol. Avant qu’il eût touché le sol, il avait détaché mon jean et lentement le poussait le long de mes hanches. J’ai remué mes hanches et l’aida à passer le jeans à mes genoux. Ils sont tombés sur le sol et je suis sortie d’entre eux. Ma chatte était humide! J’étais sûre qu’il y avait une tache sur le devant de ma culotte. Ma main est allée à l’avant de son jean et sa queue, et de le sentir se gonfler de plus en plus sous mes contacts. Je gémissais quand j’ai senti sa dureté et il se détachait de moi assez loin pour qu’il puisse me voir maintenant en seulement mon soutien-gorge et culotte.

Il m’a dit: « tu es incroyable! Tu es si belle! Je n’ai pas de mot te dire à quel point tu es sexy bébé ». Je lui ai dit: » Je sais, mais les compliments, gardez-les pour plu tard, et continuions à te déshabiller simplement. » Il m’a tirée à proximité et m’embrassa comme j’ai sucé sur sa langue, je pouvais sentir ses mains se déplacer sur mon cul (c’est ma meilleure partie) et me tirer en lui. Le sentiment de sa queue dure me frappait juste au-dessus ma chatte et je gémis de nouveau! J’avais si chaud, ma chatte était en feu. Je broyais mes hanches lentement en lui et je l’ai entendu gémir aussi. Je suis dit qu’il était aussi chaud comme je suis, j’espère que nous notre parti de baise allait durer assez longtemps, car après un long moment d’attente, on espérait tous les deux que cela se passe bien. Comme il détacha le crochet sur mon soutien-gorge, je sentais mes seins rebondir dans l’air et il saisit mes seins immédiatement. Il baissa la tête et sa bouche faisait un cercle, et lécher doucement mes seins. Il a trouvé mon mamelon et le couvrit de sa bouche, mais je savais qu’ils pointaient vers l’avant longtemps déjà. Je creusais sa queue avec une main et sa tête sur ma poitrine avec l’autre.

Sa langue a dansé sur mon mamelon envoyant des ondes de la passion à mon corps tout entier. Je devais avoir cet homme! J’ai défait sa ceinture et a ouvert son pantalon. Ils sont tombés dans une pile avec mes vêtements. Ma main couvrait sa queue en dehors de son boxeur. Sans attendre, je l’ai glissé dans ma chatte, et il m’a baisée comme passion. Je gémissais à haute voix comme il me pilonnait la chatte, en criant son nom. Puis il me cria qu’il allait jouir, au moment où il allait sortir de ma chatte, je le retins et il a explosé dans ma chatte. Ensuite nous sommes embrassés, il m’a soulevée et m’a portée sous la douche. C’est fut une soirée remplie d’amour, de sexe et de passion.

Histoire postée par SamiaBoher le 12 Mai 2010 dans Première fois.

Vous avez aimé cette confession intime ?

13 vote(s)



Commentaires de la confession La première fois

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ma première pipe dans les toilettes
Je venais juste d'avoir 18 ans et j'étais en vacances dans un camping au bord de...
+70

Qonfession 464 - 0 Commentaire(s) - histoire de isabelle31 le 02/11/2010 Confession avec photo - Ma première pipe dans les toilettes

Histoire précédente :
Le jour de gloire est arrivé
On a tous en mémoire notre première fois. Que l’on soit homme ou femme ce souven...
+29

Qonfession 310 - 0 Commentaire(s) - histoire de le 13/11/2009

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions