Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Première fois


Confession Intime : Le dépucelage de la copine de ma fille :


Je suis marié depuis 20 ans, nous faisons l’amour ma femme et moi mais pas aussi souvent que je le voudrais (j’ai de gros besoins). Ce qu’elle préfère c’est que je l’insulte pendant l’acte. J’avoue que ça ne me déplaît pas et que ça décuple mon orgasme, mais elle ne m’octroie ses faveurs qu’une fois par semaine et même si c’est très fort, ça ne me suffit plus.

Nous avons une fille de 18 ans, elle a une copine de même âge, qui vient parfois à la maison. Ses parents devant partir pour une visite leur fils au Canada demandent à ma femme de bien vouloir la prendre chez nous. La gamine est jolie et bien foutue mais je la soupçonne d’être encore vierge.
Elle s’installe dans la chambre d’amis à la maison. Un samedi matin à 8h, ma femme, médecin aux urgences, part pour sa garde de Week-end et emmène en même temps notre fille pour une consultation et des analyses médicales. Elle me fait un bisou et en me disant :
- Assure toi qu’elle ne manque de rien, surtout qu’elle fasse ses devoirs
- Oui chérie, je m’en occupe, bonne garde

C’est alors que je me mets à fantasmer sur la copine de ma fille et lorsque j’entends l’eau de la douche, je décide de passer à l’action. J’ai prends un risque, tellement que l’envi me torture, je rentre sans bruit dans sa chambre et je me faufile à poil sous ses draps. Je l’entends dans la salle de bain chanter du Madonna à tue tête, puis l’eau s’arrête. Elle entre dans la chambre, une serviette autour de la tête et une autre autour de son petit corps menu. Elle s’arrête
- Mais qu’est-ce que tu fais là ?
- Je t’attendais et je t’écoutais chanter
- Oui et bien maintenant tu vas sortir parce que je vais m’habiller
- Ok mais avant viens t’asseoir là, il faut que je te parle

Naïve, elle vient s’asseoir. Tu es une belle jeune fille, tu as 18 ans et maintenant tu es vachement bandante. Je voudrais que tu fasses attention avec les garçons et tu sais que l’on peut discuter tous les deux.
- Je suis assez grande pour me défendre toute seule
- J’en doute un peu et je ne voudrais pas qu’un garçon inexpérimenté te dégoûte du sexe. Tu es encore vierge n’est-ce pas ?
- Oui, répondit-elle rougissante
- Et tes copines ?
- Certaines ne le sont plus mais elles disent que ça fait mal.
- Le dépucelage fait parfois mal mais ça ne dure pas et après c’est très bon. Tu n’as pas envie d’essayer ?
- Avec qui ?
- Avec moi, répondis-je en tirant sur sa serviette
- Mais tu es fou, tu es presque mon père et en plus le père de mon meilleure amie.

Je lui caresse les seins, elle ne se dégage pas. Je l’attrape par la taille et l’attire contre moi pour lui sucer les mamelons. Ils gonflent au contact de ma bouche.
- Arrête, dit-elle dans un sursaut de réalité
- Tu es sûre de vouloir que j’arrête, répondis-je en avançant la main vers son entrejambes. Mais dis donc, voilà une petite chatte bien mouillée ! Je suis sûr que ce petit minou n’a pas envie que j’arrête.

Je stimule son clitoris, elle gémit. Je soulève le drap et devant ses yeux écarquillés je lui dis :
- Regarde dans quel état tu me mets
- Mais c’est gros, lance-t-elle dans un mouvement de recul
- C’est toujours gros quand c’est bandé. Tu peux toucher, ça ne mord pas.

Je lui prends la main pour la guider vers ma queue impatiente de se faire branler par cette main innocente. Je la guide d’une main tout en continuant à explorer sa petite chatte de l’autre. Je la pénètre avec mon majeur tout en continuant à lui exciter le clito avec mon pouce.
Je la renverse sur le lit pour enfouir ma tête entre ses jambes. Je la trouve bien docile pour une pucelle. Ma langue explore cette chatte vierge.
- C’est mal ce que l’on fait !
- Tu veux que j’arrête ?

Elle ne répond pas et j’ose un deuxième doigt qui entre sans problème tout en lui titillant le bouton avec ma langue. Elle gémit, se cambre. Je m’enivre de son parfum, j’adore lécher les chattes.
Je me redresse, lui écarte les cuisses pour m’installer à genoux devant elle.
- Ta petite moule est bien ouverte et bien crémeuse, tu as très bon goût et j’adore te manger le minou. Je vais pouvoir t’enfiler.

Je présente mon gland sur sa vulve trempée, elle se raidit. Je pousse légèrement, il entre et elle pousse un cri strident !
- Tu me fais mal ! Arrête !
- Non, Tu ne vas plus avoir mal.

Je pousse d’un coup de rein et je vois ma queue disparaître dans un cri de douleur de ma petite vierge. Son hymen a cédé.
- Arrête, ça fait mal hurle t-elle

Je reste au fond d’elle sans bouger.
- Je ne vais pas arrêter maintenant, ça va être le meilleur. Détends-toi petite chérie. Je vais te faire du bien.

Je commence de lents va-et-vient et je la sens se détendre sous la caresse de mon pénis et de mes doigts sur son bouton d’amour.
J’accélère progressivement la cadence jusqu’à ce qu’elle soit secouée d’une vague de spasmes, ça m’excite et je ne m’arrête pas pour la laisser se reprendre. Je lui soulève le bassin et la pénètre plus profond encore. Je sens que je bute contre son utérus. Elle se met à crier, mais cette fois de plaisir. Je sors précipitamment pour lui envoyer quelques giclées de ma semence sur ses jolis seins ronds. Je m’affale à ses côtés.
Elle se lève d’un coup,

Elle part en courant à la salle de bains.
Elle se lave et revient, elle s’étends à mes cotés je lui écarte ses jambes,
je lui bouffe le minou goulûment mais cette fois ma langue va aussi titiller sa rondelle.
- Mets toi à quatre pattes que je te prépare comme il faut

Elle s’exécute
- Tu aimes ça que je te prenne comme une chienne, hein ?
- Oui c’est trop bon
- Tu veux que je dépucelle ton cul aussi ?
- Oui s’il te plaît

J’ai un peu de mal à entrer mais elle se dilate en douceur. Je vois son cul s’ouvrir et j’introduis ma queue.
Je lui laboure la chatte jusqu’à lui faire atteindre l’orgasme tout en lui limant le cul. Je la laisse se reprendre. Depuis je n’ai pas eu d’autre occasion de l’approcher seule.


Histoire postée par Virilum le 07 Avril 2011 dans Première fois.

Vous avez aimé cette confession intime ?

73 vote(s)



Commentaires de la confession Le dépucelage de la copine de ma fille

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Une leçon de sexe instructive
Ce fut mon cadeau d'anniversaire , celui de mes 18 ans , alors que ce jour-là da...
+52

Qonfession 508 - 0 Commentaire(s) - histoire de jeandenim30 le 30/05/2011

Histoire précédente :
Ma première pipe dans les toilettes
Je venais juste d'avoir 18 ans et j'étais en vacances dans un camping au bord de...
+70

Qonfession 464 - 0 Commentaire(s) - histoire de isabelle31 le 02/11/2010 Confession avec photo - Ma première pipe dans les toilettes

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions