Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Homosexualité Masculine


Confession Intime : Mon amis urologue :


L'été dernier j'ai sympathisé sur la plage avec Bruno ,un urologue retraité âgé de 73 ans .
Nous en sommes naturellement venus à parler santé , et comme je lui ai indiqué mon age (65) et que j'avais pas eu d'examen depuis plus de 5 ans, il s’est proposé d'en pratiquer un gracieusement pour me rassurer .
J'ai accepté et le jour suivant je me suis rendu dans son studio.
Il m'a examiné en slip sur la table du studio. .
Ensuit , afin d'examiner mes organes génitaux , il m'a fait mettre debout et m'a demandé de quitter le slip.
J'ai eu droit à une palpation très méticuleuse des testicules .
J'avoue que l'examen était assez agréable et que j'ai eu un début d'érection qui ne l'a pas perturbé.
Il m'a ensuite demandé de m'étendre sur le dos , cuisses écartées , pour l'examen prostatique.
Soulevant d'un main mes bourses , il a alors introduit doucement dans mon rectum ,son majeur recouvert d'un doigtier sur lequel il avait mis du gel.
Le passage de l'anus n'a pas été désagréable non plus , malgré le froid du gel .
J'ai parfaitement senti lorqu'il a atteint la prostate .
Le titillement de la glande m'a alors déclenché des sensations d'un plaisir jusque là inconnu.
Le résultat fut une mise en érection complète de ma verge .
Bruno me sourit et me rassura sur l'état prostatique. Puis il me demanda s'il "pouvait aller plus loin".
Je lui répondis positivement ,car j'étais très excité : je n'avais pas éjaculé depuis 3 semaines , ni par rapport sexuel , ni par masturbation .
J'insistais pour qu'il se mette nu à son tour ; il me dit que de toute façon il avait subi une ablation de la prostate et qu'il ne bandait plus .
Ainsi , entièrement dévétu , il monta sur le lit et commença à me masturber délicatement le bout du pénis entre deux doigts.
De mon coté je ne restais pas inactif et je lui caressais la verge et les testicules bien pendants et encore assez fermes , au milieu d'une forêt de poils gris.
Ensuite tout est allé très vite .
Bruno m'a à nouveau introduit un doigt dans l'anus , il m'a à nouveau touché la prostate .
Il s'est penché et m'a pratiqué une fellation dont je me souviendrai longtemps.
Sentant que j'allais jouir , il m'a simplement léché le frein de mon pénis décalotté , qui reposait à présent sur mon ventre .
Extrémement détendu , les yeux fermés ,j'ai éjaculé en gémissant de plaisir et en continuant de lui toucher les organes .
Sa verge que j'avais pu décalotter , hélas restait toujours flacide.
Il y a eu au moins 5 jets de sperme qui ont giclé sur mon ventre.
Il continue de me caresser jusqu'au moment où mon sexe se ramollit, il essaie de me faire durcir à nouveau mais je n'y arrive pas.
J'ai vécu un excellent moment, plein de douceur et une main experte qui m'a fait jouir.
Depuis ce jour, nous nous sommes revus assez souvent avec bien sûr quelques variantes, mais ce sera pour la prochaine fois.
Bisous à toutes et à tous.

Histoire postée par le 24 Juillet 2019 dans Homosexualité Masculine.

Vous avez aimé cette confession intime ?

0 vote(s)



Commentaires de la confession Mon amis urologue

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Pas de confession érotique suivante

Histoire précédente :
Ma première fellation
Je me souviens de la 1ere fois où j'ai entendu parler de fellation, je devais av...
+3

Qonfession 704 - 1 Commentaire(s) - histoire de Ero le 20/04/2013

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions