Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession de Femme


Confession Intime : Mon beau-père et moi :


Je m'appelle Coralie et j'ai 22 ans. Ayant découvert très tôt ma bisexualité, j'avais eu beaucoup plus de relations sexuelles avec des filles qu'avec des hommes, d'ailleurs jusqu'à ce jour, je préférais beaucoup plus ces dernières, mais ce qui m'arriva ce jour là changea définitivement mon avis sur les hommes.

C'était il y a un peu plus d'un mois d'environ. Ce jour là, ma mère était encore au travail et ne devait revenir que tard le soir. Quand à moi, je revenais de la fac plus tôt que prévu car un de mes profs était absent. A peine entrée, j’entendis le son de la télé dans le salon. Intrigué, je m'y précipitais pour me rendre compte que Marc, le nouveau compagnon de ma mère depuis deux ans maintenant, s'y trouvait. Ce dernier étant kiné, je n'avais pas l'habitude qu'il rentre aussi tôt. Devant ma surprise, ce dernier me dit alors qu'il avait prit son après-midi.

D'habitude, nous prenions le temps de parler de ma journée et de mes cours mais ce jour là, depuis le matin je ressentais comme des courbatures au niveau de la nuque et je n'avais qu'une seule envie, c'était de m'allonger sur mon lit !!! Après un rapide geste de la main en direction de Marc je m'empressais de monter dans ma chambre.

Ça ne devait pas faire dix minutes que j'étais allongé que Marc frappa à ma porte et entrouvrit la porte de ma chambre pour savoir si tout allait bien. Je lui dis alors que mis à part quelques courbatures tout allait bien. Il entra et me demanda si un massage me ferait du bien.

Connaissant son métier je me dis aussitôt que ça ne pourrait pas faire de mal et qu'il réussirait sûrement à faire partir ces maudites courbatures. Il me demanda alors de m'allonger sur le ventre et s'assit à côté de moi. Il releva mon top sans manche que je portais ce jour là et dégrafa mon soutien gorge prétextant que ce serait plus pratique pour lui. Il posa alors ses mains sur moi et commença son massage. C'était vraiment très agréable... Je sentais ses mains aller et venir sur ma nuque... sur mon dos... très doucement, très délicatement... ce qui me procurait un certain plaisir. Certaines fois je pouvais sentir le bout de ses doigts frôler le bas de mes seins ce qui avait le don de me procurer un certain plaisir que j'essayais de dissimuler au mieux.

Malgré tout, Marc dû s'en rendre compte car après quelques minutes à peine, une de ses mains caressa mes fesses par dessus mon jean. Surprise mais en même temps assez excitée j'avoue que je ne savais pas quoi faire mais je me laissais faire. Ce dernier voyant que je ne protestais pas me demanda de me relever pour se mettre face à lui. Il enleva aussitôt mon top sans manche, laissant apparaitre ma poitrine et sans attendre, il m'allongea de nouveau et enleva son tee-shirt avant de se jeter littéralement sur moi, embrassant mon cou à pleine bouche, tout en prenant mes seins dans ses mains et en les caressant.

Jamais je n'avais ressenti pareil excitation avec un homme jusque là. Déjà très excité par son massage, je ne voulais qu'une chose, c'est qu'il me prenne mais je voulais aussi laisser durer le plaisir. Je pouvais sentir sa respiration chaude et rapide sur moi ce qui avait le don d'accentuer mon excitation.

Après quelques minutes pendant lesquelles Marc s'était attardé sur ma poitrine en embrassant mes seins, en les léchant, en titillant et en mordillant mes tétons, il s'empressa de déboutonner mon jean. Je l'enlevais aussitôt ainsi que ma culotte, plus excitée que jamais. Je voulais à mon tour lui faire plaisir en dégrafant le bouton de son pantalon pour lui faire une fellation, mais ce dernier arrêta mes mains et posa sa langue sur mon sexe déjà très humide. Il n'eut aucun mal à pénétrer un doigt, puis deux, effectuant de rapides mouvements de va-et-vient à l’intérieur mon sexe ce qui me fit gémir de plaisir comme jamais.

A ce moment je n'avais qu'une seule envie, qu'il me prenne, là, tout de suite, d'ailleurs il dû lire dans mes pensées car il me demanda alors de me redresser et de me mettre à genoux pour me prendre en levrette. Il enleva enfin son jean et son caleçon laissant apparaitre son sexe déjà très raide et prêt à me prendre et sans attendre une minute de plus, il posa ses mains sur mes hanches et me pénétra avec vigueur. Il commence alors à me limer de plus en plus vite, de plus en plus fort, me faisant gémir, crier de plaisir jusqu'à l'orgasme. Il continua de me prendre pendant quelques minutes, se retira et me demanda de nouveau de m'allonger sur le dos, avant de prendre son sexe en main et d'éjaculer sur mon corps... sur ma poitrine... en laissant échapper un râle de plaisir non dissimulé...

Il se pencha alors vers moi, m'embrassant une dernière fois avant de se retirer dans la salle de bain pour se nettoyer...

Depuis, à chaque fois que ma mère est absente, je refais l'amour avec Marc en prenant toujours autant de plaisir et pour qu'il me fasse découvrir d'autres choses...

Histoire postée par Bwitched le 30 Juillet 2012 dans Confession de Femme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

65 vote(s)



Commentaires de la confession Mon beau-père et moi

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ecart de conduite
J'ai 35 ans, maman d'une petite fille, marié et fidèle. Cet été, avec mon mari...
+75

Qonfession 606 - 1 Commentaire(s) - histoire de san le 15/09/2012

Histoire précédente :
Mon expérience d'escort-girl
J’ai 22 ans et je ne veux pas galérer avec un salaire de misère, qui me permet t...
+72

Qonfession 559 - 0 Commentaire(s) - histoire de Anne le 02/03/2012

Suivez-Nous : Facebook Google + Twitter Rss

Copyright 2008-2018 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions - Il y a 3 connectés