Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession de Femme


Confession Intime : Mon mari m'a offerte à un ami (suite) :


Jean-Paul, l’ami à qui mon mari m’a offerte la semaines dernière doit venir dîner ce soir à la maison, je suis seule car mon mari est à Genève jusqu’à vendredi soir.

19 h 55, Cinq minutes avant que Jean-Paul soit là, je tremble d’impatience...

Je suis coquine depuis peu mais j’adore ça et me prend très vite au jeu.
Là, je suis très impatiente de voir enfin Jean-Paul, qui ce soir, ne me prendra pas sous les yeux complices de mon mari mais seuls tous les deux dans l’intimité de la chambre d’amis !…

Ca y est, il gare sa voiture devant la maison, la pression monte d’un cran…

Je sors tout juste de la douche, mes longs cheveux blonds sont encore humides et tombent librement sur mes reins, j’ai maquillé légèrement mon visage et parfumé subtilement mon corps.
Pour cette petite soirée seule avec cet homme, j’ai donc enfilé une petite jupe ajustée moulant à merveille mes jolies fesses sexy et un chemisier noir cintré juste assez déboutonnée pour donner un aperçu sur mes petits seins …

Il entre, on se dit bonjour, on s’embrasse, il y a un peu de gène mais ce sont les premiers instants de la rencontre, le réel est là !…

Nous nous installons au salon, j’ai tamisé la lumière et allumé quelques bougies pour créer une ambiance intime et chaleureuse.
Ce soir c’est apéritif dînatoire, je débouche une bouteille de champagne, et j’apporte quelques amuses bouches. Je suis assise face à Jean-Paul dans le canapé. Le conversation va bon train, on discute de tout et de rien.
Je le regarde et le trouve de plus en plus attirant.

La première bouteille de champagne finie, je vais en chercher une deuxième et à mon retour de la cuisine je le trouve assis sur le canapé, il me dit de m’asseoir près de lui… les battements de mon cœur s’accélèrent, ça se précise…
Je débouche la bouteille et en sert une coupe à chacun, pour me remercier il s’approche de moi et m’embrasse langoureusement sur la bouche, j’adore immédiatement.
Ses lèvres sont douces et tendres, sa langue vient rapidement à la rencontre de la mienne. Je sens l’excitation monter en moi, je me sens chaude, je lui caresse les cheveux, le cou, les épaules...
Il pose ses mains sur moi et me caresse la poitrine à travers mon chemisier, je frissonne de plaisir. Il ouvre un à un les boutons et je me retrouve rapidement à demi nue.
Ses mains sont douces et légères, elles me font du bien. Il me caresse les seins, s’attarde sur mes pointes, les titille à travers le tissus de mon soutient gorge, je suis en train de fondre de plaisir.

De mon coté j’explore son corps, j’aime sentir la douceur de sa peau, je lui enlève sa chemise et me baisse sur lui pour prendre la pointe d’un sein dans ma bouche. J’aime le goût de sa peau, je tourne autour de son mamelon avec ma langue, il doit aimer car il se cambre pour s’offrir davantage à ma bouche qui se fait de plus en plus gourmande.

Je me détache du corps de Jean-Paul et m’attaque à son pantalon car au fond de moi je n’ai qu’une seule envie, me faire prendre par cet homme…

Je sens ses mains s’emparer de mes seins, j’aime le contact de cette main d’homme sur leur pointe surchauffée par sa langue, il me les pétris et j’aime ça, j’aime être un peu bousculée et manipulée avec fermeté …

Je suis plus excitée que jamais, je lui donne ma bouche et il s’en empare, me la mange. Nos salives se mélangent.

Ses mains se font plus précises et commencent à prendre le chemin de mon entre jambe. Je me sens brulante et trempée de désir. Il écarte ma petite culotte, un doigt glisse le long de ma fente, je lui retire sa chemise, déboutonne son pantalon. J’ai hâte de voir ce qui m’attend et vu la taille de la bosse qui déforme son boxer je sais qu’il me donnera beaucoup de plaisir !!!

Je suis assise sur le canapé et Jean-Paul est debout face à moi. Je lui retire son boxer qui comprime sa queue, elle semble me remercier quand je la libère. Elle se dresse devant mon visage, raide et droite, gonflée par l’excitation. Elle me fait envie et c’est avec délice que je la fait glisser dans ma bouche…
J’aime avoir cette queue dans ma bouche, tourner autour avec ma langue, je la fais pointue et curieuse explorant avec avidité tout les recoins puis je la fais plus langoureuse et humide pour transformer ma bouche en un petit vagin avide et déchaîné !

Je sens Jean-Paul aux anges, il me caresse la tête et perd ses mains dans mes cheveux. Il empale ma bouche et je réponds avec bonheur à ses coup de reins en aspirant sa queue qui coulisse à merveille entre mes lèvres. Il voit que je prends vraiment beaucoup de plaisir à le sucer et sa queue se raidit encore, il ne va pas tarder à jouir. Je calme mes ardeurs et les siennes car j’ai très envie qu’il me prenne !

Il se retire de ma bouche, sa queue est au bord de l’explosion, luisante de salive, le gland tuméfié de plaisir.
Je suis fière de moi en voyant le résultat et il me dit :
« Tu sais que tu suces vraiment bien et on sent que tu aimes ça !!! » en me disant ça il ne pouvait pas me faire plus beau compliment !!!

Mon amant m’allonge sur le canapé, passe sa tête sous ma jupe, écarte ma petite culotte et prend mon clito entre les lèvres, il tire légèrement dessus. Je sens qu’il titille le bout avec sa langue, il est très fort à ce petit jeu !
Il a deux doigts dans mon vagin, je bouge mes fesses et vient à la rencontre de sa main pour ressentir au plus profond de moi ses doigts qui me fouillent méticuleusement !

Mon Dieu que je suis excitée, vraiment j’aime ces coquineries que je suis entrain de vivre dans le dos de mon mari !!!

Je sors de mes rêves quand Jean-Paul se met à genoux devant moi, il prend mes jambes et les replis en me faisant mettre les pieds sur le bord du canapé, dans cette position je suis plus offerte plus que jamais, les lèvres écartées et luisantes, je suis très excitée et complètement trempée !!!

Lorsqu’il approche sa tète de mes cuisses ouvertes, je ferme les yeux et m’abandonne entièrement à lui ….
Je pousse un long gémissement quand je sens sa langue à nouveau sur mon clitoris qui n’attendait que ça ;
déjà gonflé de désir, il se dresse comme pour mieux s’offrir à la bouche de mon amant, j’aime cette sensation, je suis au paradis, je sens le plaisir m’envahir de toute part, parcourir toutes mes terminaisons nerveuses, remonter le long de ma colonne vertébrale en un délicieux frisson et venir se loger dans ma tête ou il prend rapidement de l’ampleur …

Je gémis sous ses coups de langue, il torture mon clitoris en le titillant doucement puis en le suçant avidement, j’ondule, je veux ses doigts dans mon minou affamé et c’est un vrai soulagement quand je les sens me pénétrer doucement, d’abord un, puis deux…
Je suis tellement trempée qu’il les fait coulisser en moi avec facilité. Il se recule un peu pour admirer la vue que je lui offre, ma petite chatte totalement ouverte et brillante de plaisir, mon petit clitoris raide et écarlate et ses doigts plantés en moi !

Mais j’en veux encore et je lui demande de continuer, ce qu’il fait avec grand plaisir, ses gestes se font plus rapides, ses doigts ont trouvé mon point G et le titillent encouragés par mes gémissements d’approbation.
Mon plaisir se fait de plus en plus fort, mon petit clito est tendu et sa langue précise le suce, tourne autour, l’aspire, le lape… Que j’aime ça !… Il me rend folle !…

Mes mouvement de bassins se font plus fort et je m’empale avec toujours plus de plaisir sur ses doigts, je sens que je suis au bord du gouffre, mon vagin commence à se contracter doucement, il le sent et redouble d’ardeur dans toutes ses caresses, je me tends de tout mon corps et la vague de l’orgasme me submerge, je jouis sans retenue, je suis entièrement secouée par les assauts de ce bel orgasme qu’il m’offre, le monde autour de moi a disparu, je ne suis plus que plaisir et jouissance ...

Ivre de plaisir je reviens doucement sur terre, ma respiration se calme, je reprend mes esprits, quel pied, j’ai adoré !… Jean-Paul, quand à lui, est très qu’excité de m’avoir donné tant de plaisir et j’ai à mon tour très envie de le faire jouir.

Je me lève, ma tête tourne un peu, j’aime me sentir dans cet état, les jambes en coton, le ventre encore en feu et les fesses toujours tendues des impulsions qu’elles ont données pendant mon orgasme.

Quand sa queue est assez lubrifiée je me redresse, il me regarde et me demande comment je veux qu’il me prenne, je ne lui réponds pas, mais il ne va pas tarder à comprendre.

Je lui tends la main et l’invite à se lever, je m’installe à genoux sur le canapé, lui tournant le dos et lui offrant un fabuleux point de vue par l’arrière de mon petit cul et de ma chatte surchauffée, je tourne la tête et je lui envoie des yeux une invitation plus que provocante.
Il se colle à mes fesses et commence à frotter sa queue le long de ma fente humide, je lui réponds en faisant onduler mon bassin. Sentir cette queue contre moi me rend folle et j’écarte encore un peu plus les cuisses en me cambrant pour lui donner le feu vert.

Il présente son gland à l’entrée de ma vulve et me pénètre avec douceur mais fermeté et c’est dans un long gémissement que j’exprime le bonheur de le sentir enfin en moi !
Il commence alors de profonds va-et-vient qui m’arrache à chaque fois des miaulements de plaisir, il prend son temps de bien faire entrer en moi sa queue qui se raidit de plus en plus.

Il s’est agrippé à mes hanches pour donner encore plus de puissance à ses coups de reins et prend beaucoup de plaisir à me posséder entièrement, c’est avec délice que je sens ses bourses battre la mesure contre mon clitoris!

J’aime cette position, je suis totalement offerte et me donne entièrement à l’homme qui se trouve derrière moi, il peut disposer de ma chatte comme il l’entend, je le reçois et l’accompagne par des mouvements de mon bassin qui font coulisser mon vagin autour de sa queue.

Le rythme commence à augmenter, nos respirations se font plus courtes et nos gémissements plus intenses, je sens sa queue se raidir encore plus en moi, je suis folle de plaisir d’être assaillie par son membre prêt à exploser.

Je donne encore quelques divins coups de reins qui achèvent mon amant et toutes ses résistances pour ne pas jouir. Il se tend de tout son corps, je ne tarde pas à ressentir les impulsions de sa queue contre les parois de mon vagin lorsqu’il éjacule tout au fond de moi.
C’est dans un long râle de plaisir et de délivrance qu’il se lâche et perd toutes notions de réalité à son tour.

Quel bonheur d’arriver à procurer une telle jouissance à un homme, je ne m’en lasserai jamais !

Après un dernier coup de reins il se retire et s’affale dans le canapé. Il est en sueur et vidé (si je peu me permettre l’expression), je le rejoins et nous nous retrouvons à récupérer de cette belle partie !

Après un petit moment je me retourne vers Jean-Paul et l’embrasse tendrement en le remerciant de m’avoir donné tant de plaisir et je lui dis que j’étais si heureuse qu’il ai jouit en moi.

Nous nous sommes câlinés embrassée, caressés encore un long moment et comme nous étions seuls tous les deux, qu’il était tard, je lui ai proposé de rester coucher à la maison dans la chambre d’amis…
Il m’a dit : « D’accord si je ne suis pas seul dans ce lit… ».

J’ai donc passé toute la nuit avec lui dans la chambre d’amis, il m’a caressée, embrassée, câlinée… et nous avons refait l’amour, il a jouit encore en moi et radieuse et épuisée, je me suis endormie dans ses bras….
Au matin je me suis réveillée sous de tendres caresses intimes… J’ai senti le sexe dur de mon amant d’une nuit contre ma cuisse, je me suis mise sur lui, nos bouches se sont soudées dans un long baiser et il m’a pénétrée doucement…

Ca a été la première fois de ma vie que je passais toute une nuit, dans un lit, à faire l’amour dans les bras d’un homme qui n’était pas mon mari…

Histoire postée par michelle le 09 Aout 2009 dans Confession de Femme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

432 vote(s)



Commentaires de la confession Mon mari m'a offerte à un ami (suite)

2009-11-10 21:53:35  -  chercheur49  
Une belle conclusion

 1 / 1

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Balade en montagne
J'ai trop envie de vous raconter ce bel épisode de ma vie amoureuse ! Il se pas...
+54

Qonfession 300 - 2 Commentaire(s) - histoire de Malou le 12/10/2009

Histoire précédente :
L'ascenseur de mon immeuble
Il y a environ 2 mois, j'ai pris l'ascenseur de mon immeuble. Un beau jeune homm...
+17

Qonfession 241 - 0 Commentaire(s) - histoire de pattie le 11/06/2009

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions