Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > 1 Femme 2 Hommes


Confession Intime : Mon premier trio :


Je m’appelle Estelle, je mesure 1m58 pour 48 kg, je suis brune et menue, j’ai 35 ans. Je vais vous raconter mon premier trio. Mon mari pense que je l’ai fait avec lui et mon amant, mais la première fois ce fut mon amant qui me partagea avec son ami.

La journée avait très bien commencée. Mon collègue et amant me convoque dans son bureau : « J’ai un problème quand je vous vois.
- Quel est ce problème ?
- Vous me donnez la trique »

Effectivement, j’étais assise devant lui, ma jupe avait remontée et il voyait le haut de mes bas. Il avait une vue plongeante sur mes seins libres sous mon corsage :
« Approchez je vais arranger ça »

Il engouffra sa bite dans ma bouche, rapidement. Il envoya son sperme par saccades que j’avalais avec délice. Je continuais à le sucer car, contrairement à mon mari, il ramollissait un peu mais redevenait dur si je m’occupais de lui.

A mon tour maintenant ! Je me penchai sur son bureau, jambes légèrement écartées. Sa bouche se posa sur mon anus et un doigt me fit gémir quand il pénétra mon minou. Sa langue s’enfonça un peu dans mon anus et bientôt je sentis son pénis la remplacer. Il me sodomisa doucement tout en me caressant la chatte.
« Arrête devant et encule moi plus fort
- J’adore t’enculer
- Alors continue plus vite ! ».

J’imaginais le spectacle si quelqu’un entait dans le bureau, moi sur le bureau avec mon string sur le coté et une grosse bite dans l’anus. Cela me fit jouir en il déchargea encore du sperme dans mon conduit. Comme d’habitude je dus lui nettoyer sa bite avec ma bouche.
« Vous savez ma femme est en formation et je sais que votre mari est en déplacement. Je passerai donc ce soir avec une surprise pour passer la nuit avec vous, si vous n’y voyez pas d’inconvénient.
- Au contraire cela sera un grand plaisir pour moi
- Bien j’arriverais vers 20h, habillez vous avec ceci.
- Ok a ce soir.

Je passai la journée avec un désir dans le ventre ; bien qu’il m’ait fait bien jouir, j’avais encore envie. Je rentrais chez moi, ma maison était vide. Je me préparai, m’épilant pour que mon minou soit bien doux. J’adore n’avoir aucun poil ! Dans le sac, une paire d’escarpin, des dim-up et une nuisette très courte et transparente. Mon reflet dans la glace me rassura combien j’étais sexy, Hervé allait avoir envie de moi dès qu’il me verrait !

Il sonna vers 20h et je lui ouvre dans cette tenue. Il rentre suivi de mon chef. « Voilà ta surprise ! » Je suis rouge de honte… Il me fait la bise. « Vous êtes ravissante, très douce et trempée ! » Sa main me caresse le sexe, il m’embrasse et sa langue cherche la mienne. « Bien, il paraît que tu es une experte en fellation? ». Il s’assoit sur le canapé en écartant les jambes. Je me mets à genoux et je libère sa bite. Elle est déjà énorme bien qu’elle ne soit pas dure. Je l’enfourne dans ma bouche pour la faire grossir au maximum. Rapidement, je tiens une barre de fer de 25 cm et d’une grosseur de 5 cm ! J’ai du mal à le sucer, mais j’ai très envie de goûter son sperme. Je sens la bite d’Hervé me pénétrer, il bute au fond de mon vagin. A peine m’a-t-il prise que j’arrête ma fellation pour crier mon orgasme. Laurent me remet sa bite dans la bouche.
«T’as vu, elle démarre au quart de tour ! Maintenant je vais l’enculer pour te préparer le passage.
- Oui, ma femme me refuse son anus et ne veut pas avaler mon sperme.
- Envoie ton sperme que je le goutte et après tu prendras la place d’Hervé dans mon cul. ».

Je sentis la queue de mon amant se positionner sur mon œillet, puis il poussa d’un coup. Oh j’adorais ! Je pompai mon chef d’avantage et il lâcha son foutre que j’avalais avec peine tellement il y en avait. Le surplus sortait de ma bouche et coulait dans mon cou. Il m’essuya avec ses doigts qu’il me donna à lécher et je sentis Hervé me remplir le cul, ce qui me déclencha un orgasme. Je continuai de sucer Laurent pour qu’il retrouve sa rigidité, je sentais le sperme couler de mon anus. Une fois bien dur je m’empalai sur Laurent. Jamais une bite aussi grosse n’était rentrée en moi ! « Oh ça fait du bien de se faire baiser par une grosse queue, continue je vais jouir, oh oui ca vient haaaaaaaaor ! Maintenant change de trou ».

Je me levai et pris la bite de Laurent que je positionnai sur mon anus. Lentement je la fis entrer. Mon sphincter eut du mal à se dilater autant, puis il céda. Le mélange de la douleur et du plaisir était intense et rapidement je n’eus que du plaisir. Hervé me donna sa bite à sucer et elle reprit de la vigueur. «Baise-moi maintenant ! ». Je rêvais depuis longtemps de me faire prendre en sandwich. Il se positionna entre nos jambes, puis sa bite entra en moi. Ca y est j’étais remplie! Cette pensée me fit jouir immédiatement. Je sentais les deux bites me ramoner :
« Encore, plus vite, oh c’est bon, crachez votre foutre !
- T’es notre salope ?
- Oui.
- Ton mari ne te baise pas aussi bien ?
- Non il n’est pas assez endurant.
- Maintenant au bureau je te baiserai.
- Oui, je suis là pour ça ! ».

Je sentis leurs spermes me remplir et je faillis m’évanouir tant l’orgasme était puissant. Nous restâmes un moment à nous câliner, leurs bites perdaient leur rigidité, le sperme s ‘écoulait de mes orifices, j’étais bien.
« J’ai faim », me dit mon chef. «Je vais me doucher, puis on mange.
- Reste nue, la nuit n’est pas finie.
- J’y compte bien ! ».

Sous la douche j’avais encore envie de faire l’amour. Je ne remis que les bas, ma chatte étais gonflée et mouillée. Après avoir mangé, nous sommes montés dans ma chambre. Hervé avait pris un caméscope : « Je vais immortaliser nos ébats » Je me mis en 69 avec Laurent. Je voulais le faire jouir de ma bouche, mais il résistât. Par contre, sa langue et ses doigts dans mon cul me firent jouir. Il me prit par devant bien profondément :
« Ca te plaît de te faire baiser par ton chef ?
- Oui j’adore, continue.
- T’aime bien te faire filmer pour que ton mari voit la salope que tu es ?
- Oui, tu vas m’enculer et me faire boire ton sperme, et après tu remplaceras ton ami pour qu’il fasse de même.
- Mets-toi sur le ventre et écarte ton cul. »

Il me sodomisa et Hervé me filma en gros plan. Laurent me prit le cul sans ménagement et jouit plusieurs fois de suite. Il se retira, me mit sa bite dans la bouche et déversa un flot de sperme que je déglutis avec délice. Ils échangèrent les rôles : Hervé me plaça sur le dos, me releva les jambes et s’introduisit dans ma chatte trempée. Je le sentais à peine tellement j’était dilatée ! «Oh encule-moi s’il te plait ! ».

Je lui pris la queue que je positionnai sur mon anus. Il s ‘enfonça d’un coup, me ramona le cul et me fit jouir. Comme Laurent il se retira de mon cul pour jouir dans ma bouche une petite quantité de sperme. Je l’avais vidé, j’étais épuisée ! «Vous pouvez dormir avec moi si vous voulez ». Je m’endormis rapidement.

Au petit matin, une envie naturelle me réveilla. Après être passée à la salle de bain, je me recouchai auprès de Laurent. Hervé devait dormir dans une autre chambre… Laurent avait sa bite bien raide, et j’eus envie de lui immédiatement. Je commençai à le réveiller en le suçant doucement. Il gémissait « Oh oui continue ». Je m’arrêtai et je m’empalai sur sa magnifique bite. «Je veux jouir, baise moi ! Continue ça vient, je jouis! ». Hervé entra à ce moment : « Je vois qu’on s’ennuie pas, il te fait du bien ton chef ! »
- Toi aussi tu vas me faire du bien, reprenez-moi tous les deux ! ».

La bite de Laurent était toujours aussi dure. Je me relevai et me mis à genoux. « Prépare-moi le cul pendant que je suce mon chef ». La langue d’Hervé commença à dilater mon anus, puis il y introduisit sa bite. «Oh oui c’est bon, je jouis ! ». Je me couchais ensuite sur Laurent et sa bite me prit doucement le cul. Malgré la sodomie d’Hervé, mon anus avait du mal à absorber un morceau pareil ! Quand sa bite coulissa normalement, Hervé me prit la chatte. La sensation était super. «Oh je veux être baisée toujours comme ça ! ». «Oui t’inquiète pas, j’inviterai même d’autres copains ». Ils remplirent ensemble mon cul et ma chatte, puis je leur nettoyai leurs bites pleines de sperme et de mouille avec ma bouche. Ils se lavèrent puis partirent au travail.

Mon chef prit l’habitude de me baiser au bureau, ainsi qu’Hervé. Un soir après une réunion, ils m’ont baisée à trois avec un collègue black. J’ai eu droit à une triple pénétration ! Ils m’ont fait l’amour pendant 2 heures et j’ai dormi ce soir-là chez mon collègue black qui est devenu mon amant régulier.

Histoire postée par Estelle577 le 03 Novembre 2009 dans 1 Femme 2 Hommes.

Vous avez aimé cette confession intime ?

137 vote(s)



Commentaires de la confession Mon premier trio

2009-11-09 17:01:12  -  chercheur49  
Voilà une expérience des plus enrichissantes et j'aurais bien voulu être le chef moi qui pratique régulièrement cette relation, j'imagine bien le plaisir d'Estelle. Bravo

 1 / 1

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ma première fois avec deux hommes
Après mes vacances chez mon oncle et la fameuse fête au village, je réintégrai m...
+131

Qonfession 314 - 1 Commentaire(s) - histoire de Malou le 02/12/2009

Histoire précédente :
Rencontre avec couple
Après plusieurs tentatives infructueuses, j'avais fini par trouver l'annonce que...
+62

Qonfession 309 - 1 Commentaire(s) - histoire de realhotcalvin@gmail.com le 03/11/2009

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions