Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Partouze


Confession Intime : Sexe dans un club de strip-tease I :


Voici le début d'une soirée passée il y a déjà 4 ans...

La suite... arrive !
Si ça vous plaît, bien sûr...

Bonjour,

Nous sommes un couple mixte.
Je suis black et l'on me trouve jolie...

Mon mari et moi, nous nous connaissons depuis longtemps et - lorsque lui et moi travaillions à l'étranger (en Afrique) - il m'a fait découvrir de nouveaux plaisirs. Ainsi, nous avons eu quelques expériences que, par la suite (nous sommes de retour en Europe depuis peu), je compte bien renouveler.

J'avais une amie de lycée, que je retrouvais par hasard dans la capitale ivoirienne, en allant faire mon marché un lundi midi. Elle s'appelait Christiane, dite « Chris ».
Elle était plus grande que moi : je fais 1m60 environ pour 54 kg et Chris : 1m68 pour 57 kg.

Ma copine affichait un look très sexy : mini jupe rouge un peu évasée et un petit haut noir sans bretelle ; les deux, boutonnés devant ; tongs aux pieds, chaîne à la cheville ; un piercing (anneau) dans la narine ; un autre dans le nombril et une rose tatouée sur le sein droit.
Je ne l'avais pas vue depuis... 8 ans... 10 ans peut–être...

On alla prendre une bière pour causer.

Les mecs nous mataient : les chaises des maquis étant très basses dans les petits bars en extérieur chez nous, elle offrait aux regards (au mien comme à tous) l'intérieur de ses cuisses jusqu'à son bas–ventre et son mini string rouge.
Moi de mon côté vêtue d'un petit short en jean taille basse, qui découvrait parfaitement mes fesses et les lanières de mon string noir, d'un débardeur sans manche, décolleté et court noir sur mes seins nus j'offrais un joli panorama aussi.
Mes reins étaient décorés d'une ceinture de perle et ma cheville d'une chaînette aussi.

J'appris qu'elle s'était mariée avec un blanc aussi et qu'elle gérait avec lui un club de strip-tease ; et que ça marchait tellement bien, qu'ils comptaient d'ici 3 mois en inaugurer un second !

Elle nous invita, mon mari et moi à venir un soir...
En précisant :
« Je vois que tu es sexy et c'est très bien ! Toutes les clientes qui viennent le sont ! C'est, disons, le code d'entrée chez nous : robe courte et très sexy, bien décolletée, ou mini très mini avec un haut qui met bien en valeur tes seins... A toi de voir mais jeans, pantalon et short personne n'en porte dans notre club. Tu me rappelles pour me dire quand vous passez.»

Je la rappelais le lendemain pour convenir d'un rendez-vous le vendredi soir.
Christiane me donna d'autres précisions sur le déroulement de la soirée et sur le fonctionnement de son club :

« Je ferai moi–même un numéro très hot rien que pour vous deux, vous viendrez directement dans la deuxième salle (il y en a 3) ; le bar avec des numéros réguliers sur 6 tables "dance" et, pour tous les clients, la salle suivante qu'un lourd rideau et un gardien isolent de la première : on l'appelle la VIP où il y a seulement trois tables "dance" un peu plus grandes que celles du bar. Elle peut recevoir au maximum 20 personnes, où les numéros sont plus chauds et où les clients sont invités à participer au numéro et... où ils... ou elles ... - le club étant mixte - peuvent se toucher...

Il y a aussi bien des strip-teaseurs que des strip-teaseuses et ce, même si il y a beaucoup plus de danseuses que de danseurs chez nous. Et enfin, la 2ème pièce, si vous voulez qu'on y aille s'amuser : on ira ensemble avec nos maris ; sinon on vous fera visiter. On l'appelle « Le Palais » où les clients et clientes de la salle VIP - avec ou sans les danseurs et danseuses qui le souhaitent - peuvent aller « faire les affaires » (ce qui signifie, dans le parler local : baiser ensemble...). »

Même si Alex (mon mari) m'avait plus ou moins désinhibée, je restais un peu perplexe sur l'invitation de Chris...
J'en parlais à Alex.
Il me répondit ceci : « Ecoute Chérie ; depuis que nous vivons ensemble, tu t'es bien libérée...» En effet, c'est sans complexe maintenant que - lorsqu'on était à deux chez nous - je restais (lui aussi) toujours nue et ce, aussi bien à l'intérieur de l'appart' que sur notre immense terrasse (nous étions au dernier étage d'un immeuble de 5 étages et le plus haut du quartier).
Lorsque nous avions de la visite, je mettais soit mon bikini, soit un string avec un T– shirt ou une chemise pour recevoir les gens et parfois (beaucoup plus rarement... mais c'est arrivé...) simplement une chemise ou un T–shirt, s'ils étaient suffisamment longs.

Ainsi sans la moindre gène, je m'affichais dans ces tenues devant nos visiteurs qui ne manquaient pas de mater l'intérieur de mes cuisses, mon ventre (les T–shirts m'arrivant parfois au nombril, ou lorsque j'étais en bikini) et mes fesses dans mon string.

A Abidjan, nous avons entre 30 et 35° toute l'année... çà n'encourage pas à se vêtir !

Puis il continua : « Donc, ce que j'en pense c'est que nous devons aller à leur invitation et bien s'éclater ! OK on assiste dans leur « salle VIP » à ces strip-teases dits « chauds », et si tu veux participer à un numéro, c'est-à-dire laisser un des danseurs se frotter contre toi ou te déshabiller un peu ou totalement, ou même te caresser un peu, et bien je t'y encouragerai et idem pour moi...

Je n'hésiterai pas non plus - si je suis excité - à te toucher ou te caresser et... toi aussi, j'espère...
Pour ce qui est de baiser dans « leur Palais », je t'avouerais que de t'y baiser ne me déplairait pas... »
J'interrompis Alex, en lui rappelant que Christiane avait sur ce sujet apporté la précision suivante : « Nous ne serions pas les seuls à baiser dans cette salle : il y aurait d'autres personnes aussi... dont eux (elle et son mari) et qu'elle avait sous-entendu qu'il s'agissait de baiser avec eux aussi et si on le souhaitait, avec leurs danseuses et danseurs... Bref ! Ça sent la partouze çà... »

Alex me rappela qu'une fois, un concours de circonstances avait fait qu'un de ses amis Ivoiriens, ainsi qu'une fille qui bossait avec moi à l'époque et lui, nous nous étions retrouvés à baiser à 4 dans le même lit... et que, dans l'ambiance, excitée (tout comme l'autre fille...) je m'étais fait baisée sans trop de retenues par lui mais par son ami aussi et que lui même avait bien baiser ma copine...

Et, semble–t'il que j'avais bien joui de chacun d'eux... Je reconnus que oui... et, à l'évocation de ce souvenir, il se mit à me caresser.
Je le suçais et tandis qu'il me baisait, il continua d'argumenter : « Je suis sûr que tandis que je te prends, ça te plairait de sucer une autre bite avant qu'elle ne remplace la mienne dans ta chatte, non ? »

Dans mon excitation et ma montée vers l'orgasme, je reconnus que oui et mon mari enchaîna : « Hmmmm...je sais que tu adores te faire baiser... imagine cette situation : un mec qui te monte, un autre que tu suces et pourquoi pas... 2 autres que tu branles et... tous on te caresse en même temps... puis l'un après l'autre tous te baisent bien à fond...»...

Je concluais en criant de plaisir et en lâchant du fond du cœur (ou du ventre ?...) un long « OOUIIIII ! Oh... j'aimerais... ».

Le vendredi arriva vite. C'est vêtue d'une minuscule robe tunique rouge qui dénudait totalement mon dos jusqu'aux reins et dont le décolleté devant en fente, à peine relié entre mes seins par une chaînette dorée, se terminait juste sous mon nombril. La robe m'arrivait juste sous les fesses et « au ras de la moule ».
J'avais un mini string rouge, dont les lanières sur les côtés et entre mes fesses n'étaient qu'une fine chaînette dorée. Quand au tissu rouge, il disparaissait dans ma fente imberbe.
Aux, pieds des talons aiguilles genre escarpins, rouges. Dès que je m'asseyais, on me voyait jusqu'au bas–ventre et, dès que je me levais, j'avais le cul plus ou moins offert aux regards.

Chris et Danny (son mari), nous ont accueillis avec un large sourire. Il était plus petit qu'Alex, blond avec une queue de cheval, bronzé et athlétique.

Ma copine portait une courte robe filet noire (aux larges mailles) vert fluo, sous laquelle elle était nue.
Nous sommes allés dans la salle « VIP » et une jolie métisse a fait le 1er show.

Il y avait - autour des 3 tables - deux banquettes basses en arc de cercle qui pouvaient chacune contenir 3 à 4 personnes et toutes étaient bien remplies : nous 4, 3 personnes en face de nous ; 1 X 3 et 4 personnes à la table 2 ; et 2 x 4 personnes à la table 3.
22 personnes en tout et une fille sur chaque table : la notre était métisse, à la 2 c'était une grande et magnifique Sénégalaise au teint très noir et à la 3, une fille Maghrébine ou Libanaise. Les strip-teases étaient intégraux et très chauds.

Ainsi la métisse, lorsqu'elle était nue, utilisait la barre de table comme un sexe pour se frotter la vulve contre... puis, accroupie, elle offrait à Danny et à Alex son sexe bien ouvert qu'elle caressait... mieux !
Elle attrapa les mains de Christiane pour les amener à son sexe et pour que Chris la caresse...
Ce qu'elle fit...
Sur la banquette face à nous, il y avait trois hommes, dont l'un d'eux avait sorti sa pine et se branlait. Lisa l'encourageait. Elle se déplaça vers le bar et, en passant, défit la chemise de l'homme et caressa sa poitrine en lui parlant.

En revenant du bar, ma copine enleva sa robe et c'est nue qu'elle se rassit entre son mari et moi. En string vinyl rouge et les seins nus, la serveuse arriva une 1ère fois avec deux bouteilles de champagne (une pour chaque groupe) puis revint avec une deuxième.

En face de nous, le gars bandait ferme. Christiane défit le pantalon de son mari et sortant sa pine commença à le branler. Son sexe était plus court que celui d'Alex et - bien que celui de mon homme soit assez large - celui de Danny était encore plus large.

Alex écarta mes cuisses puis, mon string : j'étais déjà mouillée. Chris nous observait. Elle arrêta de sucer son mari qui s'était mis nu, pour venir vers nous et, glissant ses mains entre mes cuisses, elle enleva mon string. Alex défaisait son pantalon et enlevait sa chemise : il se mettait à poil aussi.

Sans que je n'oppose de résistance, je laissais ma copine et son mari enlever ma robe.
Elle repartit sucer Danny et Alex me donna sa queue à sucer.
Face à nous, les trois gars étaient à poil et se partageaient la fille métisse qui les suçait tous les 3.

Ils firent un signe à Danny et prirent à 4 l'escalier en colimaçon qui menait « Au Palais »... Chris m'invita à sucer son mari... Alex m'y encouragea du regard. Et Chris commença à le sucer.

Nous sommes montés à notre tour.
Sur l'un des 3 lits ronds de 2 m de diamètre, la métisse se faisait « cogner » (baiser à fond) en levrette par l'un des mecs suçant un second et le troisième.
Christiane m'encouragea, me caressa les seins et me baisa la bouche.
Son mari me fit me placer en levrette, enfila un préservatif et me complimenta sur mon cul, mes fesses et sur mon corps, me disant que j'avais un corps fait pour la baise et que j'étais un appel à la bite...
Moi je dégoulinais... Il me prit brutalement, tandis que je suçais Alex.
Chris rejoignit un peu le lit voisin pour sucer l'un des mecs.

Histoire postée par cplewolossos le 04 Mai 2010 dans Partouze.

Vous avez aimé cette confession intime ?

43 vote(s)



Sexe dans un club de strip-tease I



Commentaires de la confession Sexe dans un club de strip-tease I

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Sexe dans un club de strip-tease II
Bonjour ! Heureuse de vous retrouver... ... La pine de Danny coulissait vigou...
+23

Qonfession 391 - 0 Commentaire(s) - histoire de cplewolossos le 19/05/2010 Confession avec photo - Sexe dans un club de strip-tease II

Histoire précédente :
Sexe à 4
Il y a 2 ou 3 ans ma femme Virginie d'humeur coquine, me demande de nous trouver...
+61

Qonfession 363 - 0 Commentaire(s) - histoire de eclissa le 08/03/2010

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions