Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Confession d'homme


Confession Intime : Trouble avec une amie :


Un soir en boîte, j'ai rencontré deux sœurs (origine italienne, brune, teint mat, le top !). J'ai craqué.

Après avoir fait connaissance, nous nous sommes revus une année durant, en boîte les vendredi et samedi soir. Je faisais 80 bornes pour aller les chercher aller faire la fête. Avec B, on se roulait des pelles sur la piste, prendre du plaisir, quoi. Mais j'avais une attirance pour S. Le problème est que son mec était à l'étranger et, sachant que je j'aime pas faire ce que que je n'aimerais pas que l'on me fasse, je fantasmais, point.

De petit matin, de retour de boîte, S me demande si elle pouvait dormir avec moi parce que sa soeur était enrhumée et qu'elle ronflait (Lol). Réponse positive mais sans arrière pensée, mon kiki sur le billot !!!!!

Après nettoyage de dents et tutti quanti, je vais me mettre dans les bras de morphée. Je me souviens, dans mon sommeil commençant, d'une couette se soulever et qu'elle était là, près de moi.

Je sors de mon sommeil alors que j'étais mort de fatigue. Je suis en chien de fusil, dos à elle. Là, j'entends qu'elle s'approche, elle aussi en chien de fil. Je panique à l'idée de ...... Je ne bouge pas. Elle pose sa main sur mon fessier, délicatement comme la brise. Alors là, dudule se met en marche.

Elle m'enlace le buste et sais ce qui me fait frémir, là ou se trouve mes petites bouées. Dingue mon état ! Tout à coup, sans que je fasse quoi que ce soit, elle prends ma bite en main, elle le palpe du haut en bas (désolé, j'en bande rien que d'en parler, humm). Et elle me chuchote : "je t'ai choisi, tu me plais, mon mec est probablement en train de se taper une femme, là bas, je le connais, alors j'ai envie de ta chaleur. Touche moi, caresse moi, enlaces-moi ". Gloup !!!!!

Alors, je lui caresse ses seins. Ma parole, des fruits, 2 pamplemousses entre mes mains. Le rêve ! Tellement beaux que je n'ose à peine les toucher. Son souffle, son rythme cardiaque s'accélère, comme le mien d'ailleurs. J'étais fou tout en restant calme, en apparence. Un ventre d'une déesse, un nombril que j'ai léché comme un diable. Toutes ses caresses, jamais de toute ma vie je ne les oublierai.

Là, mon bob n'en pouvait plus. Je suis entré en elle, à la missionnaire car je suis excité par le regard d'une femme, ses expressions me transportent dans l'univers. Là, ça n'a pas duré 3 minutes. Elle était bien comme moi d'ailleurs.

Elle a épousé son homme 8 mois plus tard (j'ai été invité) en me demandant que cet épisode reste entre nous : Bien sûr ma puce !!

Histoire postée par TITOUNET.36 le 27 Décembre 2008 dans Confession d'homme.

Vous avez aimé cette confession intime ?

25 vote(s)



Commentaires de la confession Trouble avec une amie

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Ma voisine me voulait depuis longtemps
Hier, ma voisine m'a appelé car elle avait une fuite d'eau à ses toilettes et je...
-18

Qonfession 253 - 1 Commentaire(s) - histoire de gastronome le 22/06/2009

Histoire précédente :
Pas de confession érotique précédente

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions