Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Métiers


Confession Intime : Une DRH plutot convaincante :


Je suis Fred, je vais vous raconter cet histoire qui m'est arrivée alors que je n'étais que stagiaire dans une entreprise qui m'a d'ailleurs permis de faire mes premiers pas dans la vie professionnel et également dans une nouvelle expérience c'est des femme plus mûres.

Me voilà depuis plus de 3 semaines dans une entreprise ou je suis assigné à des taches ingrates dévolues à mon rang.
Bien que future expert comptable, mes taches sont des plus basses et souvent sans rapport avec ma spécialité mais passons....
Voilà à deux reprises mon maître de stage me demandes de passer pour lui voir le DRH pour des documents administratifs et juridiques car notre DRH, Mathilde, a également de l'expertise en droits des entreprises,
Le première fois que je l'ai vu, j'ai eu une sensation de rigidité administrative qui me laissa de glace, et qui m'aurais fait débander même âpres 6 mois de désert sexuel.
Je lui porte les papiers, je la vois qui me déshabiller des regards je suis intimidé... et me laisse repartir.
Ne voulant en aucun car brutaliser son autorité je m'éclipse et reviens penaud sans rien à dire à mon maître de stage.

La journée passe, et me voilà à nouveau sur le point de revoir "Cruella" pour soutirer quelque bribe pour en informer, Jean.
Je toque après être passée par sa secrétaire...puis entre sur son ordre
Je la vois de dos debout entrain de ranger des classeurs. Une élégance rare que l'on ne voit que dans les séries américaines.
Je suis bouche bée.
Elle me réveille et me demande ce que je désire en s'approchant de moi, Mathilde est une femme sexy d'une quarantaine d'année, moi 24, mais je suis sous le charme.
Elle a du constater mon émoi, et me laisse partir avec l'info... en me disant que je devrais revenir la voir pour faire un point sur mon stage et les perceptive offerte dans l'entreprise. Jusque la rien de très alarmant car mon stage doit ce clôturer dans plus de 2 semaines et j'en suis qu'a mi parcours.
Le vendredi veille du WE en plein après midi Mathilde me convoque illico presto.... paniquer je me rends dans son bureau
Mathilde me demande si je n’avais pas compris quand elle m'a dit de repasser la voir pour faire le bilan de mon stage. Ce ton me fige et j'en baye, cela lui met un sourire amusé sur les lèvres et je vois son regard changer.

Je n'avais pas prêté attention mais elle avait une tout autre habitude vestimentaire plus aguichante que strict, tailleur jupe mi cuisse ou pas très loin, veste de tailleur décroisé laissant apparaître la naissance de sa poitrine pas dénué d'intérêt et pour souligner sa féminité affirmé une paire d'escarpin ouverte à talons assez haut.
Elle m'annonce ouvertement en allant verrouiller son bureau qu'elle aime mon attitude timide, et cela l'a excité des notre première entrevue. Soufflé je ne pu répondre, mais Mathilde très entreprenant tout en déboutonnât sa veste m'embrasse à pleine bouche, l'effet est immédiat; mon pantalon me sert très rapidement et je ne me sens plus gêné par la différence d'âge bien au contraire. Je pose mes mains sur son fessier et échange son baiser. Sa poitrine aux tétons érigés pointe sur la mienne, sa main me libère son sexe et le masse délicatement. Elle quitte ma bouche pour goûter à mon sexe chaud. Elle le lèche, le gode et l'avale entièrement tout en massant mes testicules.

Je suis si excité que je veux lui retirer sa tète mais elle refuse et reçois un jet chaud dans sa bouche. Son regard vicieux, et sa bouche pleine de mon sperme me fixe, pousse quelques dossiers pour se retrouver allongé sur son bureau. Impudique elle m'invite à la butiner et la faire jouir, je m’emploie avec ma bouche à la faire jouir.... après de longue minutes où je recueillis son jus, libéré par un minou entièrement lisse, (encore une première) je retrouve vigueur. Je me branle, elle a du le remarque et elle me demande de lui mettre mon sexe bien a fond.

Je m'exécute et la pénètre bien à fond. Je la sens tout électrique, juteuse et chaude, ces mains masses ces seins et pince ces tétons.
Nous arrivons à l'orgasme ensemble ;
Nous en sommes pas reste a ce coup d'essai, très souvent en fin de journée nous partagions d'autre aventure....
Mais ceci vous sera récité une prochaine fois

Merci Mathilde, adorable DRH


Histoire postée par dardar le 27 Décembre 2010 dans Métiers.

Vous avez aimé cette confession intime ?

17 vote(s)



Commentaires de la confession Une DRH plutot convaincante

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Visite de contrôle à la sécu
Il y a quelques années, je me suis rendu à une visite de contrôle gratuit de san...
-10

Qonfession 474 - 0 Commentaire(s) - histoire de snook le 27/12/2010

Histoire précédente :
J'ai trompé mon mari pour la première fois
Je suis Michèle, 42 ans, petite blonde aux cheveux longs, 1,56 m pour 52 kg, pet...
+489

Qonfession 229 - 1 Commentaire(s) - histoire de Michèle le 25/05/2009

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2019 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions