Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Exhibition


Confession Intime : Urbex porn vous connaissez ? (Volet 1 : préambule) :


Personnellement je ne connaissais pas du tout ce que c'était l'URBEX PORN, mais depuis que je l'ai pratiqué, j'adore ça et ne peux plus m'en passer !

Mais avant, une courte présentation de qui je suis.
À savoir un H mûr gay, soumis et très pervers, entre autre, aimant et pratiquant l'exhibition, là aussi entre autre. Être à la merci, sans défense, devoir subir, être humilié, insulté, montré, etc, reste le maître mot et comme vous le découvrirez ci-après, l'Urbex Porn s'y prête à merveille.

Mais qu'est cé t'y que ça l'Urbex Porn ?

C'est une pratique exhibitionniste dérivée de l'Urbex normal.
Et l'Urbex normal c'est quoi ?

Urbex, pour exploration urbaine, mais qui se pratique le plus souvent à la limite de la légalité sur toute sorte de sites abandonnés qui ne sont pas sensé être visité par le public.

Que ce soit de vielles usines désafectées, des friches industrielles, de grands immeubles abandonnés comme de vielles écoles, de vieux hôpitaux, sanatorium, institutions, manoirs, magasins, cinémas, entrepôts, etc.

Tant que c'est grand, abandonné, délabré, ouvert à tous les vents et autres intempéries, non surveillé mais accessible à qui à ses risques et périls ose s'y aventurer.

Le but premier étant de prendre des photos et filmer ces lieux, de découvrir la vie passée de ces lieux abandonnés et délabrés, peut-être les mystères qui y sont parfois liés, les risques éventuels de se faire surprendre par d'autres explorateurs, le goût de la présence d'une certaine menace invisible qui peut faire monter d'un coup l'adrénaline quand des bruits résonnent dans ces bâtiments vides, etc, bref jouer les Indiana Jones des temps modernes.
Et c'est d'autant plus prenant et excitant la nuit.
Voilà ce que peut-être une facette de l'Urbex.

Mais Porn alors ?

Et bien ça me parait assez évident !
Il s'agit exactement du même genre d'exploration, dans le même type d'endroit, sauf que l'on y ajoute une bonne dose de sexe très débridé et souvent avec peu de limites.
Cela se transforme alors en quelque sorte à la chasse à la "salope" en milieu hostile :)

Dans mon cas, il faut déjà accepter je jouer de façon consentante et bien comprise le rôle de la victime, du "gibier" :)
Ensuite ne pas être frileux, ce que je ne suis pas, pour supporter le froid, les courants d'air glacés, l'humidité, parce que oui, il s'agira pour moi de me balader entièrement nu (juste avec une paire de chaussure) tout le temps que durera l'Urbex Porn.
Ne pas être allergique à la moisissure ou à des choses un peu crades voire dégueulasse reste un avantage.

Le ou les autres participants eux sont (chaudement) habillés, tout du moins tant qu'ils ne m'ont pas "chopé" après ils font ce qu'ils veulent, et devront être impérativement équipés d'au moins de quoi prendre des photos et mieux, de quoi me filmer, voire pourquoi pas comme cela me l'a été proposé récemment (j'attends que le groupe soit formé avec une date définitive) que ce soit en plus retransmis et diffusé en Live devant des dizaines, voire centaines d'internautes. J'avoue que cette perspective m'excite terriblement et j'ai hâte d'y être !

Et si l'on me reconnait ?
Et bien je n'attends que ça !
Les participants peuvent rester masqués, cagoulés, moi je m'assume à découvert.

Ah oui détail important, je ne connais le ou les organisateurs autrement que pour ce qui est des détails préliminaires par échange de mails, ils restent en tout points anonymes, ni à l'avance le nombre de participants, s'il y aura des voyeurs passif ou actif sur place ou en cour de route et le plus souvent je ne connais pas non plus le lieux du site où cela se passera.

Et pour vous permettre d'imaginer ce qu'il en est concrètement et savoir comment cela se passe, je vous parlerai de l'une de mes expériences récente.

Mais avant de poursuivre et afin d'éviter de perdre mon temps à vous relater tout dans les moindre détails, j'aimerai savoir si au moins cela vous intéresse.

Aussi, n'hésitez pas à me le faire savoir et s'il y a assez d'intéressés, je ne manquerai pas de vous faire part d'un second volet, que j'espère bien plus excitant pour vous.

À très bientôt.

Histoire postée par Michel_Steuve le 05 Février 2021 dans Exhibition.

Vous avez aimé cette confession intime ?

  Tweeter
2 vote(s)



Urbex porn vous connaissez ? (Volet 1 : préambule)


Qonfession.com lutte contre le plagiat afin de protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette confession est destinée à être lue en ligne et ne peut pas être copiée, imprimée ou sauvegardée.

© Copyright : Les confessions et les photos sont la propriété exclusive de Qonfession.com et sont protégées par la loi.


Commentaires de la confession Urbex porn vous connaissez ? (Volet 1 : préambule)

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
Pas de confession érotique suivante

Histoire précédente :
Ma première sortie en fille - Repassage
Bonjour Depuis mon adolescence, je me sens fille, je ressens le besoin de me ...
+2

Qonfession 1364 - 0 Commentaire(s) - histoire de colynn le 13/08/2016

Suivez-Nous : Facebook Twitter Rss

Copyright 2008-2021 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions