Envoyez votre Qonfession



100% Anonyme ! Confessez-vous dans notre confessionnal...
Page d'accueil de Qonfession > Partenaire Agée


Confession Intime : Vive les femmes mûres :


47 ans, divorcé, je profite de ce nouveau statut pour sortir et varier les plaisirs.

Hier, suite à l'intervention d'un couple d'amis, j'avais rdv pour 1 soirée resto avec la soeur de la femme de mon collègue, 49 ans divorcée.

Nous avions été présenté mardi dernier lors d'un repas et je l'avais trouvé charmante : grande, brune, svelte, avec des yeux coquins...

Donc, nous voilà parti pour le bourg voisin, dans 1 resto à sushis, où le repas se passa très bien et la discussion de "découverte".

En sortant, nous sommes allés dans 1 bar prendre 1 cocktail afin de poursuivre cette soirée.

L'alcool aidant sans doute, les échanges devinrent plus gais et je sentis son genou se caler contre le mien sous la table. Encouragé, je posais ma main sur sa cuisse, ce qui ne sembla pas la gêner surtout qu'étant en Jean's, elle savait que je ne pourrais pas aller plus loin !

Déjà, je bandais dur et quand je me suis levé pour régler nos consos, elle s'en aperçu sans doute, si bien qu'à peine arrivé à la voiture, elle me mit la main sur la "bosse" et alors que j'allais démarrer, avec une grande dextérité, elle sortit ma bite et l'engloutie sans préavis !

La situation était irréelle, 1 femme que je connaissais à peine, me suçait dans ma voiture, sur un parking loin d'être désert et isolé !

Elle y mettait tant de conviction que très vite je dû lui gicler tout dans la bouche, là elle avala avant de se redresser et de me dire ; "j’avais envie de te piper" !

Encore sous l'émotion, je mis le contact afin de rejoindre au plus vite mon domicile, pour la suite de ce hors-d’œuvre buccal.

Arrivés, la tension retombée, nous avons pris 1 verre et là tout doucement nous avons repris par 1 long baiser où mes mains ont pu chercher ses seins, petits mais fermes, alors que les siennes s'échinaient à quitter son Jean's serré ...

En quelques minutes, elle se retrouva en culotte, les seins libres et moi après quelques contorsions, juste vêtu d'un t-shirt.

J'entrepris alors de la chauffer en lui mangeant un peu la minette en y glissant 1 puis 2 doigts.

Mais elle voulait autre chose et d'un mouvement rapide, elle se mis en position afin de s'asseoir sur moi et de s'empaler d'un coup.

Je ne voyais ni son visage, ni ses seins, juste ses fesses qui montaient et descendaient sur ma bite de plus en plus vite.

Ses soupirs attestaient de son plaisir, mais moi, je me sentais frustré et pour reprendre le contrôle , je l'ai fait pivoter légèrement sur le canapé et en me redressant, j'ai pu la prendre en levrette et lui imposer mon rythme !

Elle aimait ça et à chaque poussée, elle gémissait d'avantage et sa mouille envahissait sa raie où son anus luisant me faisait de plus en plus envie .

A tel point, que mon pouce vint le titiller et qu'il rentra sans effort dans son cul. Surprise, elle se raidie, mais quelques aller-retour dans sa chatte la firent se détendre et mon doigt toujours dans son cul, je lui dis que j'avais envie de la prendre par là et de jouir dans ses fesses.

Doucement, elle me dit qu'elle avait déjà essayé la sodomie, mais plusieurs années avant et elle craignait d'avoir mal de nouveau, même si elle n'était plus vierge des fesses !

Sans lui répondre, je lui mis 1 deuxième doigt sans difficulté et les écartant lentement, je lui dis que ça rentrerait facilement et sans douleur.

Convaincue, elle se releva et me tendis ses fesses pour que je puisse la sodomiser au mieux. Comme attendu, ma bite entra dans son cul si facilement que ni elle ni moi nous nous en sommes vraiment aperçu.

Devant la situation, je l'ai pris par les hanches et je l'ai enculée à grands coups de reins jusqu'à exploser au fond de ses fesses alors qu'elle jouissait fort elle aussi.

Exténués, nous avons repris nos esprits, elle s'est rhabillé et je l'ai ramené chez sa soeur où elle était en vacances.

Ce dimanche, elle est repartie dans le Nord et notre prochaine baise devra attendre ...

Histoire postée par Linois le 04 Janvier 2013 dans Partenaire Agée.

Vous avez aimé cette confession intime ?

15 vote(s)



Commentaires de la confession Vive les femmes mûres

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté
Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Histoire suivante :
J'ai trompé mon mari dans le lit conjugal
Je connaissais René depuis quelques temps, c’est le père d’une amie, il est veuf...
+15

Qonfession 1358 - 0 Commentaire(s) - histoire de michelle le 11/03/2016

Histoire précédente :
Mon voisin
Je suis marié depuis 16 ans, j'ai 36 ans, 2 enfants, je n'avais jamais trompé mo...
+97

Qonfession 571 - 0 Commentaire(s) - histoire de Martine le 23/05/2012

Suivez-Nous : Facebook Google + Twitter Rss

Copyright 2008-2018 © www.qonfession.com - Contact - Mentions et conditions - Il y a 4 connectés